Trois bonnes raisons d’opter pour un chatbot RH

Qui n’a jamais rêvé d’avoir un outil qui exécute les tâches répétitives à n’importe quelle heure de la journée, week-end compris ?

Les chatbots, appelés aussi agents conversationnels, sont de véritables atouts pour les entreprises.

Appliqués aux Ressources Humaines, les chatbots deviennent des assistants RH très efficaces. Ils encouragent et facilitent l’acte de candidature tout en pré-qualifiant les candidats et en répondant aux questions les plus fréquentes. Utiliser un chatbot permet un gain de temps considérable.

 

Sourcing

Beaucoup de temps et d’argent sont dépensés par les entreprises pour attirer les candidats sur leurs sites. De nombreux utilisateurs visitent les pages dédiées au recrutement et finalement, peu de candidats postulent.

Comment faire pour optimiser le nombre de candidatures sur son site ? Il faut améliorer l’expérience candidat. Un chatbot est l’outil parfait pour cela.

 

Informer les candidats

Les salaires des juniors varient entre 35K et 45K ? Le télétravail est autorisé ? Des cours de yoga sont organisés tous les jeudis ? Génial !

Informer les candidats sur la politique de rémunération, les avantages et le quotidien en entreprise, par exemple, ont vocation à les rassurer et les motiver à postuler.

Les chatbots ont un avantage indéniable, ils peuvent répondre immédiatement aux candidats à n’importe quelle heure de la journée.

 

Un processus de candidature simple, rapide et interactif

Un processus de candidature simple et interactif qui prend la forme d’une conversation incite fortement les candidats à postuler comparé à un formulaire classique souvent trop long et exigeant encore une lettre de motivation.

Proposer des réponses prédéfinies aux candidats simplifie l’acte de candidature et réduit énormément le temps passé à postuler.

Aujourd’hui, de nombreux candidats effectuent leurs recherches sur mobile et aimeraient pouvoir postuler facilement depuis leurs smartphones. Un processus de candidature qui requiert peu de rédaction, grâce à des réponses prédéfinies, facilite la candidature sur smartphone.

 

 

Pré-qualification automatisée

Gain de temps pour le recruteur

Quel type de contrat recherchez-vous ? Quel métier vous intéresse ? Combien d’années d’expérience avez-vous dans ce domaine ? Quand êtes-vous disponible ?

Ce sont typiquement des questions qu’un recruteur est amené à poser très souvent.

En déléguant la pré-qualification au chatbot, le premier entretien téléphonique peut être radicalement réduit ou servir à évaluer plus en profondeur la personnalité du candidat et l’adéquation candidat-entreprise.

 

Une expérience personnalisée

Les chatbots peuvent poser des questions précises en fonction du profil du candidat et ainsi récolter des informations pertinentes sans poser de questions inappropriées qui font perdre du temps aux candidats.

En effet, demander de spécifier son école à un candidat qui a plus de 7 ans d’expérience dans le métier auquel il postule n’a pas vraiment de sens. D’un autre côté, pouvoir demander à certains profils des informations spécifiques supplémentaires, est un avantage (demander, par exemple, aux designers un lien vers leurs portfolios, aux développeurs leurs liens github, etc.).

Bien paramétré par le recruteur, un chatbot peut sans trop en demander aux candidats, procéder à une pré-qualification bien ciblée.

 

Apprentissage continu

A quelle étape les candidats abandonnent leurs candidatures ?

Postulent-ils sur mobile ou ordinateur ?

Quelle thématique est la plus abordée ?

Quelles impasses ont été faites ?

 

Connaître les intérêts et les comportements des candidats

Un chatbot est une mine d’informations. En utilisant un chatbot, il est possible de savoir quels sont les sujets qui intéressent en priorité les candidats ainsi que leurs comportements. Ces informations vont permettre aux entreprises d’améliorer l’offre RH.

Au fur et à mesure des interactions, le recruteur peut améliorer son chatbot en ajoutant des informations demandées par les candidats et en ajustant le processus de candidature afin d’augmenter les conversions.

 

Donner la parole aux candidats

Les candidats peuvent faire des retours sur leurs expériences et proposer des idées d’amélioration de l’offre RH d’une entreprise si on leur donne l’occasion de s’exprimer. In fine, ce sont eux les mieux placés pour aider les entreprises sur ce sujet.

Un chatbot RH peut être assimilé (et a tout intérêt à l’être) à un assistant RH à qui le candidat peut dire ce qu’il pense sans être jugé et donc sans aucun impact sur sa candidature.

Pour finir, il est essentiel de donner à un bot un nom, un visage et un style qui correspond à l’identité de l’entreprise. Il faut éviter à tout prix les formulations “corporate”, les échanges doivent être moins formels, plus “directs”. Le recruteur gagnera ainsi le cœur des candidats.

Camille Franceschi

Camille Franceschi

CEO & Cofondatrice chez JoinUp.io
JoinUp.io est un chatbots RH sur mesure pour une meilleure expérience candidat.
Camille Franceschi

Les derniers articles par Camille Franceschi (tout voir)

Camille Franceschi

Camille Franceschi

JoinUp.io est un chatbots RH sur mesure pour une meilleure expérience candidat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *