Les enjeux d’un projet Cloud RH

Les fonctions RH se tournent aujourd’hui vers 3 principaux enjeux :

  • Disposer des bonnes ressources au bon moment
  • Affecter les ressources avec les bonnes compétences
  • Maîtriser son budget

Finalement, ces trois axes peuvent se résumer en un objectif commun : Être pragmatique avec un budget optimisé.

Les groupes internationaux font face à une concurrence accrue, avec des technologies qui évoluent de plus en plus rapidement et des compétences mouvantes. Pour répondre à ces trois enjeux il est plus que nécessaire d’être outillé en conséquent, mais surtout d’être à même de mesurer la performance avec les bons indicateurs.  L’informatisation est donc un élément clés de succès.

Avec l’apparition du Cloud, nous sommes aujourd’hui en mesure de répondre à ces enjeux d’efficacité dans un budget maitrisé. Le Cloud est une mutualisation des logiciels et des plateformes qui rationnalise les coûts en apportant de la flexibilité aux entreprises. Facturation à l’usage, engagement limité, paramétrage et déploiement par vagues successives et amélioration continue sont les critères de choix des grands groupes auxquels les éditeurs ont su répondre.

Les bonnes pratiques :

Avant d’informatiser les solutions, il est primordial de faire un état des lieux des processus, d’identifier ceux responsables d’une déperdition et de sélectionner le type de logiciel à déployer. Cet audit est également l’occasion d’effectuer des prévisions financières afin de tirer parti de la facturation à l’usage (variation de prix à la hausse ou à la baisse), à savoir rationnaliser les coûts annexes qui peuvent se révéler onéreux.

La migration vers le Cloud peut se faire sur différents niveaux :

  • « Lift and shift » : déplacement de l’existant dans le Cloud, qui ne permet pas d’optimiser le ROI ou de tirer profit de cette technologie.
  • « Replatforming » : rachat de produit pour passer à un produit différent
  • « Refactoring » ou « Repurchasing » : réorganisation de l’application vers une fonctionnalité dérivée du cloud
  • « Repurchasing » : abandon des anciennes applications pour une migration totale vers le Cloud

Dans le choix de l’outil, il faut toujours garder en tête l’objectif d’optimisation des processus par un gain de temps et d’efficacité. Les solutions doivent être fonctionnelles. Pour évaluer concrètement les logiciels, il n’y a rien de plus parlant que les « démos ». Celles-ci permettent d’échanger avec les éditeurs sur les fonctionnalités et les optimisations.

Les technologies proposées sur le marché sont conçues dans une logique « agile » d’amélioration continue. Les projets se découpent en 5 phases : cadrage, configuration, recette, déploiement et usage.

Notre conseil pour la mise en place d’un projet Cloud

Finalement, il faut éviter de vouloir personnaliser la solution. Les solutions ont été pensées par l’éditeur pour mutualiser les bonnes pratiques à l’international. De plus, étant dans une logique d’amélioration continue, les outils sont en perpétuelle évolution. Il est donc préférable d’adopter telle quelle la solution ainsi que ces usages pour un fonctionnement optimal.

Les projets de transition vers le Cloud sont techniques et demande un investissement humain, organisationnel et financier. Il est primordial de se faire accompagner pour adopter en conséquent la solution pour que celle-ci serve le métier.

HR Path propose une solution clés en main « Path2Success » pour migrer SAP onPremise vers la solution Cloud SAP SuccessFactors.

Bruno Gil

Les derniers articles par Bruno Gil (tout voir)