Réussir l’onboarding de ses collaborateurs : un projet RH qui ne s’improvise pas !

À l’heure ouÌ le travail se transforme et devient hybride, le collaborateur est placé au centre des préoccupations RH. La grande tendance qui perdure est de créer une expérience employé riche et engageante tout au long de son parcours dans l’entreprise, et cela commence par l’onboarding. Voici 5 grandes étapes fondamentales pour réussir son projet.

Limiter les défections de dernière minute

Dans un contexte de tension sur le recrutement, il est essentiel que l’expérience vécue par le collaborateur, avant même son premier jour, soit en phase avec la promesse de l’entreprise et avec l’idée qu’il s’en est faite lors de son recrutement. Le maintien d’une communication active et la création d’événements avant son arrivée permettent de développer une bonne impression de l’entreprise qui va tout simplement sécuriser son arrivée effective le jour J. Attention donc à bien prendre en compte ces points.

Penser fidélisation

Selon une Étude SHRM de 2017, 69 %des employés qui ont bien vécu leur onboarding sont encore dans l’entreprise trois ans plus tard. Cette statistique met clairement en lumière la nécessité de mettre en place des actions de fidélisation pour prendre en compte des critères propres aÌ l’individu et aÌ l’entreprise. De fait, le collaborateur se sentira bien accueilli, pris en charge et pourra se projeter à long terme.

Favoriser l’engagement

L’engagement d’un salarieì se mesure à l’énergie qu’il met au service de l’entreprise. Une approche guideìe et personnalisée du collaborateur tout au long de son processus d’onboarding est fondamentale pour créer cet engagement et le motiver. L’engagement doit donc être une préoccupation de l’entreprise dès l’arrivée du collaborateur. Dans l’idéal, l’entreprise doit l’engager avant son jour J afin que le futur salarié se sente impliqué et acteur de son intégration, via un ensemble d’actions qu’il peut réaliser en complète autonomie (visionner des vidéos de l’entreprise, parcourir son livret d’accueil, discuter avec ses futurs interlocuteurs, compléter des formations en e-learning etc.). Cette étape dite de preboarding peut être intégrée ou différenciée du processus d’onboarding.

Faire rayonner sa marque employeur

Pour garantir la réputation de sa marque employeur : le ressenti positif du nouveau collaborateur est crucial.Il faut alorsplonger le collaborateur dans un univers attrayant et en ligne avec les valeurs et la stratégie de l’entreprise. Cela conditionne clairement le ressenti positif. De fait, le collaborateur se positionnera en véritable ambassadeur de l’entreprise et portera ses valeurs en externe.

S’appuyer sur la digitalisation pour réussir le parcours de vos collaborateurs

La digitalisation de l’onboarding est une réelle opportunité pour l’entreprise et exploiter son potentiel permet aux services RH d’automatiser le processus et aux parties prenantes de le piloter. Toutefois, il ne faut pas négliger la digitalisation des autres processus du parcours collaborateur (crossboarding, reboarding, offboarding) qui participent pleinement à la réussite d’un projet d’onboarding, puisqu’ils accompagnent le collaborateur sur le long terme. La bonne nouvelle c’est qu’aujourd’hui il est plus que jamais possible de réaliser un onboarding de qualité qui laissera une impression unique aux collaborateurs. Ils seront alors confortés dans leur choix et contribueront à travers leurs propres développements à accompagner à long terme le développement de l’entreprise.

Une réflexion sur “Réussir l’onboarding de ses collaborateurs : un projet RH qui ne s’improvise pas !

  • 4 mai 2022 à 18 h 47 min
    Permalien

    L’onboarding est une chose très importante et très efficace dans une entreprise. Étant une étudiante de la gestion ressource humaines, je pense que l’onboarding une nouvelle méthode pour faire une nouvelle recrue d’intégre dans une entreprise. Ce ainsi comme cette méthode aide les nouvelle recrue de rester dans entreprise comme ils savent clairement qu’est ce qui est attendez de sa part et ils recevoient des outils donc ils ont besoin dans leur nouveau poste.
    Le niveau d’engagement de vos nouvelles recrues est étroitement lié à votre onboarding. Tout le monde a besoin de se sentir bien avec le travail effectué, et de se sentir apprécié. En investissant dans le développement et dans le succès de vos nouveaux employés dès le début, vous leur montrez que vous tenez à eux. En retour, ils ont beaucoup plus de chance de vous montrer qu’ils tiennent aussi à vous et à se sentir proches de votre société et de vos objectifs.
    De plus l’onboarding permet aux nouvelles recrues de se sentir proches des autres membres de l’organisation. La qualité d’un programme d’onboarding a une influence directe sur la satisfaction qu’une nouvelle recrue a à faire son travail. Parmi les facteurs qui aident à contribuer à cette satisfaction, on compte l’engagement, les relations sociales et la clarté du poste et de son rôle. Ainsi, un programme d’onboarding bien élaboré doit incorporer ces éléments. C’est un peu comme accueillir une personne les bras ouverts, en lui faisant sentir qu’elle est estimée, respectée et proche de ses collègues et de la société.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.