Recrutement : Et si vous embauchiez votre patron ?

Qui n’a jamais eu la sensation de décrocher son job de rêve avant de rapidement déchanter ? Cette histoire, c’est celle de beaucoup de personnes, heureux de trouver une bonne équipe de travail dans une entreprise agréable avec une paie plutôt pas mal. Mais ça c’était avant le début DU problème prénommé Monsieur Durant.

Au départ, ce cher monsieur était un patron fort sympathique, doté d’un sens managérial à priori sévère mais juste, mais toutefois particulièrement stimulant. Puis vient le temps des désaccords, la communication s’est détériorée, les affrontements se sont empirés et devinez qui a fini par se faire virer…

« Lorsque vous commencez un emploi, vous devriez embaucher votre patron » Pour être plus clair, la plupart des entreprises sollicitent des collaborateurs les plus performants afin de passer manager sans véritablement considérer s’ils en sont aptes ou pas. La réalité est que les meilleurs dans leurs spécialités n’ont pas forcément le tempérament pour manager une équipe. Beaucoup ont besoin de plusieurs années de pratique pour perfectionner leur management. Et si vous en profitiez pour retourner la situation à votre avantage ? Voici trois axes de réflexions sur la façon de faire lors de l’entretien d’embauche.

 

  • Interrogez votre interlocuteur sur son management

Lorsque l’on intègre une entreprise, l’expérience qu’elle peut nous apporter est l’une des principales raisons qui nous motive. Apprendre en compagnie de leaders de qualité est pour beaucoup plus important que le salaire. La question est de savoir si votre futur manager, remplit les critères que vous attendez pour vous épanouir. Au cours de l’entretien, si des questions comme « Comment allez-vous m’évaluer ? » ou « Comment avez-vous l’habitude de manager votre équipe ? » rendent votre interlocuteur mal à l’aise alors c’est qu’il ne correspond pas forcément à ce que vous attendez d’un mentor.

 

  • Parlez management tel que vous le concevez

Ne soyez pas naïf, l’expression « Chez… nous sommes une famille » ne reste qu’une formule. En réalité, les entreprises rassemblent différentes équipes professionnelles avec des personnes de tous bords, de toutes catégories sociales qui vont devoir travailler ensemble. Et c’est là tout le problème, cette situation n’est pas toujours aisée pour tout le monde à commencer par les managers. C’est à vous d’en profiter pour vous faire une idée de la capacité de votre manager à faire face. Il s’agit de favoriser votre croissance personnelle dans l’entreprise.

 

  • La compatibilité demande du temps

Apprendre à connaitre son patron est une mission sur le long terme. C’est à vous d’accélérer ce processus en questionnant vos futurs collègues dès la fin de votre entretien d’embauche. C’est à vous de découvrir le modèle de fonctionnement de l’équipe et celui qui vous semble le plus approprié. Les fréquences des réunions ? le type de gestion ? Les ambitions du manager vis-à-vis de son équipe ? Ce qu’il attend des membres qui la compose ? Même si cela semble difficile d’effectuer ce travail, celui-ci peut s’avérer particulièrement utile dans votre décision finale.

En moyenne, un futur employé se fait embaucher après un entretien d’une heure par un individu qui deviendra son patron pour une durée parfois très longue. Dis ainsi, alors cela vaut réellement le coup, croyez-moi…

La Rédaction

La Rédaction

HR Voice, un Webzine RH dédié à ceux qui veulent comprendre, débattre, répandre, entendre et faire entendre !
L’ambition de HR VOICE est de faire l’actualité RH en ayant comme leitmotiv une ligne éditoriale exigeante et innovante.
www.hr-voice.com
La Rédaction
La Rédaction

La Rédaction

HR Voice, un Webzine RH dédié à ceux qui veulent comprendre, débattre, répandre, entendre et faire entendre ! L’ambition de HR VOICE est de faire l’actualité RH en ayant comme leitmotiv une ligne éditoriale exigeante et innovante. www.hr-voice.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *