La diversité est aussi une richesse

J’ai été embauchée grâce à un coup de dés, ou comment les embauches qui prennent en compte la diversité donnent des employés plus motivés.

Je suis une femme, je suis issue des « quartiers sensibles » comme ils disent… Et mon parcours n’était pas tout tracé même si j’étais bonne élève. Ah, et j’avais oublié : en plus, je suis « ronde ». Bref, je ne rentre pas vraiment dans les cases habituelles… Je n’ai pas, non plus, le réseau qui va bien.

Mais je suis sérieuse et motivée. J’ai postulé et postulé et postulé encore. Puis, un jour, en surfant sur le net, j’ai découvert les processus de recrutement de la « diversité »… Joli ce mot politiquement correct pour dire que « oui, d’accord, mais vous n’êtes pas franchement dans les clous, jeune fille. »

Souvent, malheureusement, ce n’est pas juste une figure de style.

Mais il y a des cabinets de recrutement et des DRH qui font vraiment des efforts.

Le premier est d’offrir une annonce claire, réaliste et documentée (juste les compétences requises et pas une liste longue comme le bras qui demande tout et son contraire). Du coup, ça m’a vraiment donné envie d’y aller.

Le second, tout simple, est de ne pas s’arrêter à l’en-tête du CV : nom, sexe et adresse. Car oui, je l’avoue, je n’ai pas de boîte aux lettres dans un quartier chic et je n’ai pas utilisé un faux nom pour passer plus facilement les entretiens d’embauche. C’est comme ça, c’est dur, mais n’être pas née au « bon endroit » n’est pas un crime pour moi.

 

Du coup, j’ai été éblouie : j’ai passé le premier barrage.

Ensuite, au premier entretien (bon, c’est vrai, c’était avec un cabinet RH dont le cœur de métier est la diversité), on a vraiment parlé « boulot » et compétences et je n’ai pas senti de « jugement » sur mon apparence… Du coup, ça m’a beaucoup détendue, je me suis sentie en confiance et j’ai pu avancer mes arguments et parler de mes qualités et de mon envie de réussir.

Au deuxième entretien (youpi, mais je n’étais pas seule à postuler), on a abordé mon intégration dans le service (j’ai rencontré les décideurs) et, là aussi, on m’a mise à l’aise : les « codes » de l’entreprise, je les apprendrai tranquillement auprès d’un manager bienveillant. Le courant est passé. J’ai croisé les doigts.

Et j’ai été embauchée ! Je suis ravie, ultra-motivée pour aider au développement de « mon » entreprise.

Car oui, quand on ne s’arrête pas au premier obstacle et qu’on peut parler en confiance, on se sent bien. Et cela créé un sentiment d’appartenance fort qui augmente la motivation et l’efficacité.

La Rédaction

HR Voice, un Webzine RH dédié à ceux qui veulent comprendre, débattre, répandre, entendre et faire entendre !
L’ambition de HR VOICE est de faire l’actualité RH en ayant comme leitmotiv une ligne éditoriale exigeante et innovante.
www.hr-voice.com
La Rédaction
La Rédaction

La Rédaction

HR Voice, un Webzine RH dédié à ceux qui veulent comprendre, débattre, répandre, entendre et faire entendre ! L’ambition de HR VOICE est de faire l’actualité RH en ayant comme leitmotiv une ligne éditoriale exigeante et innovante. www.hr-voice.com