Qui sont les professionnels RH les mieux payés ?

Directeur des ressources humaines, juriste spécialisé, responsable rémunérations et avantages sociaux… Dans un contexte de mutation numérique et de transformation des organisations, quels sont les postes des RH les mieux payés ? Des cabinets de recrutement tels que Michael Page et Robert Half ont publié leur étude de rémunération 2018 : que révèlent-elles sur les salaires des fonctions RH ? Dans l’ordre, voici les professionnels RH les mieux rémunérés.

 

Directeur des ressources humaines

Si le DRH ou HR Manager occupe un poste stratégique dans l’entreprise, c’est aussi le mieux rémunéré : d’après les études mentionnées ci-dessus, un DRH junior peut toucher de 70 000 à 80 000 euros bruts par an. Avec plus de dix années d’expérience, ce même poste est rémunéré entre 90 000 et 120 000 euros annuels.

On note une augmentation de 2% du salaire du DRH par rapport à 2017 pour les entreprises dont le chiffre d’affaires se situe entre 500 millions et 2 milliards d’euros ainsi que pour celles dont le chiffres d’affaires est inférieur à 100 millions d’euros.

 

Responsable rémunérations et avantages sociaux

Le responsable rémunérations et avantages sociaux ou Compensation & Benefits Manager est un acteur majeur des RH et a un rôle clé dans la définition de la politique de rémunération de l’entreprise. Il peut toucher de 72 000 à 116 000 euros bruts s’il justifie d’une expérience de plus de dix ans. Son salaire peut aller jusqu’à 150 000 euros bruts lorsque l’expérience dépasse les quinze ans.

 

Responsable relations sociales

La rémunération annuelle brute d’un responsable relations sociales s’élève en moyenne à 60 000 euros en début de carrière. Passées les dix années d’expérience, il peut percevoir jusqu’à 120 000 euros, soit une augmentation de 1% par rapport à 2017.

 

Responsable SIRH

Le métier de responsable SIRH est également l’un des postes les mieux payés en matière d’affaires sociales. Un responsable SIRH junior touche en moyenne 45 000 à 55 000 euros bruts annuels. Sa rémunération peut grimper jusqu’à 85 000 euros lorsque l’expérience dépasse les dix ans et jusqu’à 120 000 euros lorsqu’elle dépasse les quinze ans.

 

Responsable développement RH

En charge de l’élaboration et du pilotage des projets RH transversaux, le responsable développement RH perçoit entre 57 000 et 71 000 euros annuels bruts lorsque son expérience est comprise entre six et dix ans, soit une augmentation de 2% par rapport à 2017. Passées les dix années d’expérience, son salaire peut aller jusqu’à 90 000 voire 120 000 euros bruts annuels.

 

Responsable des ressources humaines

Ce poste est l’un des plus sollicités en RH. Le salaire d’un responsable des ressources humaines junior fluctue entre 50 000 et 55 000 euros bruts annuels. Entre six et dix ans d’expérience, un HRBP (Human Resources Business Partner) peut toucher jusqu’à 62 000 euros, soit une baisse de 1% par rapport à l’année dernière. Passés les quinze ans d’expérience, la rémunération du responsable des ressources humaines peut aller jusqu’à 110 000 euros bruts annuels.

 

Responsable paie et administration du personnel

En début de carrière, un responsable paie et administration du personnel perçoit en moyenne 50 000 euros bruts annuels. Entre six et dix ans d’expérience, son salaire peut grimper jusqu’à 61 000 euros, soit une augmentation de 1% par rapport à 2017. Si un responsable paie et administration du personnel justifie de minimum quinze ans d’expérience, sa rémunération est comprise entre 65 000 et 90 000 euros bruts annuels.

Romain Giry
Suivez moi

Romain Giry

Journaliste de formation, je me suis progressivement spécialisé dans les domaines RH, marque employeur, formation et éducation.
Romain Giry
Suivez moi
Romain Giry

Romain Giry

Journaliste de formation, je me suis progressivement spécialisé dans les domaines RH, marque employeur, formation et éducation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *