Les vacances sont finies : 5 conseils pour réussir son retour au travail

Identifier les éléments qui contribuent au plaisir des vacances permet d’aborder la rentrée avec un regard neuf, et participe au développement d’un projet professionnel inspirant.

Au-delà d’un repos souvent nécessaire, les vacances peuvent permettre de se recentrer sur soi et sur ses aspirations, tant personnelles que professionnelles ; soit prendre le recul nécessaire pour mieux sauter. Identifier ce que l’on prend tant de plaisir à y faire pour le transposer dans la vie active permet de s’engager positivement dans une nouvelle année en se donnant des objectifs motivants.

 

Prolonger le bien-être estival

Si faire le marché, aller à la piscine ou lire un livre en terrasse est pour beaucoup synonyme de vacances, ce sont autant d’habitudes qu’il est tout à fait possible d’intégrer à notre vie quotidienne. Qui ne se sent pas en vacances en bronzant dans un parc ou en découvrant une ville, y compris la sienne, avec un guide touristique ? De retour à la vie active, il n’en est pas moins possible de poursuivre ces activités pour prolonger ce sentiment de bien-être. Alors, assis dans votre transat, pourquoi ne pas lister toutes ces petites activités, ces petits moments de plaisir qui vous permettront de survivre à la rentrée ?

 

Se rendre acteur de son projet

Les vacances sont bien-sûr utiles pour déconnecter complètement du travail. Mais c’est également le parfait timing pour prendre un peu de recul et penser sereinement à son projet professionnel dans sa globalité. C’est une excellente occasion de prendre un peu de temps pour soi et identifier ce qui nous fait plaisir, ce qui nous motive, nous fait rêver, ce qui a du sens pour nous. Structurer sa pensée permet d’y voir plus clair et de revenir à la rentrée avec des objectifs clairs à atteindre. On peut par exemple commencer très simplement en répondant à la question : « si tout était possible, qu’est-ce que j’aimerais faire d’ici 2 ans ? ». Mais attention, la révolution totale n’est pas forcément de rigueur ! Développer une compétence, explorer une opportunité, observer de nouveaux métiers peut s’avérer très utile pour déterminer un avenir professionnel qui nous convient.

Cela permet de faire de la rentrée un vrai point de départ dynamique et optimiste et non pas seulement un retour à la monotonie.

 

Créer des conditions de travail agréables 

« Qu’est-ce qui m’épanouit au travail ? ». Voilà une bonne question qui pose les bases d’un retour au travail réussi. En faisant l’inventaire de tous les éléments qui m’ont plu au travail l’an passé – moments partagés avec son équipe, situations particulières, relations de qualité, nouvelles responsabilités, il est plus facile de mieux connaître mes goûts et de les approfondir. Participer à la vie de l’entreprise est également un bon moyen d’améliorer l’ambiance générale, en aidant les nouveaux venus à s’intégrer ou en créant de nouveaux rituels, les opportunités de créer du lien sont innombrables.

 

Faire place à la découverte

Pas toujours facile de sortir de sa routine. C’est pourtant la meilleure façon de se stimuler intellectuellement. Au cours des vacances, en s’interrogeant sur sa vie et ses envies, on peut découvrir que l’on souhaite « créer » de la place à la découverte et aux rencontres. La bonne façon de le mettre en application à la rentrée peut être de se lancer dans de nouvelles activités ou de rencontrer de nouvelles personnes. Une bonne initiative peut, par exemple, être de se donner pour objectif de déjeuner une fois par semaine avec un collègue différent. Si cette démarche demande une certaine organisation, elle ne peut qu’être enrichissante à la fois pour soi-même et pour la personne que l’on aura gagné à connaître. La question à garder à l’esprit est « Qu’est-ce que je peux faire différemment pour apprendre et découvrir au quotidien ? ».

 

Ne pas s’acharner contre ce qui ne peut pas être changé

La vie professionnelle demande une grande capacité d’adaptation, c’est pourquoi la « stamina », ou endurance, est une aptitude déterminante qu’il convient de renforcer. Et quelle meilleure période que les vacances pour le faire ? Pour affronter le stress des défis de la vie active, il faut mettre à profit cette période pour se recentrer sur son identité et ses désirs profonds. Avoir une conscience accrue de son identité est un excellent moyen de connaître les limites de son investissement et de préserver un équilibre sain entre vie personnelle et professionnelle. Bien se connaître permet d’être plus serein, mais également de communiquer clairement aux autres nos contraintes, limites ou besoins.

C’est aussi l’occasion de distinguer ce qui dépend de notre volonté et ce qui n’en dépend pas, afin de ne pas s’acharner contre ce qui ne peut pas être changé, et se concentrer sur ce que l’on peut impacter. Cela n’est pas nouveau, le stoïcien Sénèque y encourageait déjà dans ses Lettres à Lucilius un jeune patricien qui lui demandait des conseils pour mener une vie meilleure.

 

Au-delà de se reposer et de récupérer, les vacances servent aussi à (se) construire. Elles permettent de s’aligner – revenir à ce que l’on est profondément, savoir ce que l’on veut faire et ce que l’on aime faire – pour renforcer sa colonne vertébrale et être solide tout au long de l’année. Il s’agit donc de tirer parti de cette période pour se muscler émotionnellement afin d’être capable, par la suite, de faire face aux difficultés et de prendre les bonnes décisions.

Thomas d’Hauteville

Thomas d’Hauteville

Co-fondateur et Président chez iNNERSHiP
Innership est une entreprise franco-canadienne qui propose une nouvelle genération de programmes de développement professionnel. En quelques mois, ces programmes développent et responsabilisent chaque collaborateur (empowerement). Ils sont adaptés à chaque étape de sa carriere (intégration dans mon nouveau poste, transformation de l'entreprise, développement de mon leadership, équilibre vie pro / vie perso, mobilité professionnelle...). Cette méthodologie unique inclut 3 piliers: - un parcours digital via une application, - un accompagnement individuel avec mentor / coach ou peer coach - des ateliers collectifs. iNNERSHiP apporte impact significatif et mesurable sur l'engagement et la performance.
Thomas d’Hauteville

Thomas d’Hauteville

Innership est une entreprise franco-canadienne qui propose une nouvelle genération de programmes de développement professionnel. En quelques mois, ces programmes développent et responsabilisent chaque collaborateur (empowerement). Ils sont adaptés à chaque étape de sa carriere (intégration dans mon nouveau poste, transformation de l'entreprise, développement de mon leadership, équilibre vie pro / vie perso, mobilité professionnelle...). Cette méthodologie unique inclut 3 piliers: - un parcours digital via une application, - un accompagnement individuel avec mentor / coach ou peer coach - des ateliers collectifs. iNNERSHiP apporte impact significatif et mesurable sur l'engagement et la performance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *