Le bureau de demain n’est pas seulement une question de m2

Selon un récent sondage YouGov pour le cabinet de recrutement Nicholson Search & Selection publié le 31 août 2021, 52% des dirigeants aimeraient que leurs salariés viennent une ou plusieurs fois par semaine au bureau. Avec la crise du Covid, le travail hybride est devenu la nouvelle norme au sein des entreprises, et le management des équipes a totalement été bouleversé. Alors que pour de nombreux Français le mois de septembre a signé le retour au bureau, il est nécessaire pour les dirigeants de repenser à la fois les bureaux et le mode de collaboration en présentiel pour être en adéquation avec les nouveaux besoins et les nouvelles attentes des salariés. 

Repenser le bureau pour en faire un pôle d’attractivité 

Revenons un instant en arrière. La question de la présence physique au bureau ne se posait pas il y a encore quelques années. Elle était rendue nécessaire par les outils bureautiques disponibles, ou plutôt par leur absence dans la sphère personnelle. Or, aujourd’hui, force est de constater que les particuliers sont de mieux en mieux équipés à la maison, certains même mieux qu’au travail ! En parallèle, les outils professionnels permettent aujourd’hui de travailler d’où l’on veut, grâce à l’accélération du cloud notamment, et les salariés ont acquis de nouvelles compétences leur permettant de télétravailler. Comment alors rendre le bureau, ce lieu qui ne paraît plus si indispensable à leurs yeux, de nouveau attractif ? 

Attractif pour les collaborateurs, pour qu’ils voient des avantages à venir dans les locaux de l’entreprise quelques jours plutôt que de rester en 100% télétravail. Mais également attractif pour de futures recrues. Le bureau est, et restera la vitrine de l’entreprise, une vitrine qui laisse transparaitre l’ambiance, les valeurs, et les spécificités de cette dernière. Il est donc important d’entretenir cette vitrine et de la mettre au goût du jour. 

Alors que les normes changent, les entreprises y gagneront à moderniser ou à modifier leurs bureaux pour attirer leurs collaborateurs et leur donner envie de passer du temps dans l’entreprise. En créant de nouveaux espaces pour collaborer en équipe, des lieux de détente que les collaborateurs ne pourraient pas avoir à domicile, ou encore un endroit pour la pratique du sport pendant les pauses. Des lieux qui pouvaient paraître superflus avant la crise mais qui deviennent essentiels aujourd’hui. Le collaborateur qui travaille chez lui, ne verra aucun intérêt à revenir au bureau si c’est pour être de nouveau seul à son bureau et dans un environnement qui n’a rien de chaleureux. De même pour une nouvelle recrue qui préfèrera choisir une entreprise concurrente si elle ne se projette pas dans les locaux de la première, et qu’elle n’y trouve rien d’attrayant. 

Réinventer le travail collaboratif 

Une fois les collaborateurs de retour au bureau, il est nécessaire de repenser la façon même de travailler en présentiel. Il n’est plus question de reprendre les mêmes habitudes qu’avant la crise, puisque les attentes ne sont plus les mêmes. Les salariés ont été amenés à travailler à distance pendant de longs mois et en attendent beaucoup plus du bureau. Ce n’est plus un lieu où les collaborateurs viennent réaliser leurs tâches de la journée sans se préoccuper des autres, mais bien et avant tout un lieu de sociabilisation. Les managers doivent donc redoubler de créativité pour réinventer le travail collaboratif et imaginer des actions et interactions qui nécessitent de se retrouver autour d’une table. Entre ateliers manuels, expériences immersives, outils numériques innovants… ce n’est qu’en proposant de nouvelles expériences aux collaborateurs que ces derniers verront un réel intérêt à venir au bureau.

Le bureau de demain n’est pas seulement une question de mètres carrés : il peut être plus petit en raison du télétravail pérennisé, ou plus grand pour laisser davantage d’espace à chacun. Ce qui est certain, c’est qu’il doit être complètement repensé. Les confinements ont changé trop de choses dans la société pour l’ignorer en entreprise. Le bureau aussi doit vivre sa révolution du télétravail.

[1]   Sondage YouGov France réalisé sur 1001 actifs représentatifs de la population en France, effectué en ligne du 1er au 6 juillet 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.