DRH, osez innover !

Comment la marque employeur, ce concept apparu dès la fin des années 90 a-t-il évolué ?

On ne fait plus de la marque employeur comme avant, on ne communique plus sur des valeurs préfabriquées pour vendre du rêve aux candidats. Aujourd’hui la marque employeur doit être le miroir de l’âme de l’entreprise pour les talents qu’elle souhaite attirer et pour les collaborateurs qu’elle souhaite fidéliser.

Au-delà de ces valeurs artificielles bien trop souvent affichées sur des sites carrières et qui ne sont pas authentiques, la marque employeur doit désormais mieux coller aux évolutions sociétales. Elle doit répondre aux attentes de toutes les générations, dont les usages finalement se rapprochent, notamment avec l’explosion des réseaux sociaux.

Par exemple sur la convergence des attentes sur les questions sociétales et environnementales ?

Effectivement sur ces sujets, il y a un alignement des générations, poussé justement par les Gen Y et Z, qui ont un nouveau rapport au travail. Par exemple aujourd’hui, et a fortiori en ces temps de perturbations des transports, toutes les générations souhaitent avoir accès au télétravail, pas seulement les plus jeunes.

La RSE a toujours eu son importance mais son impact aujourd’hui prend une plus grande envergure aux yeux des candidats et des employés. Que cela concerne le handicap, l’égalité femmes-hommes, la gouvernance et l’éthique. L’entreprise doit être plus inclusive, donner la parole plus librement aux collaborateurs, véritable clé de voute de la marque employeur.

Les organisations doivent-elles se remettre en question ?

Si les entreprises poussent leurs communications pour coller aux attentes sociales et sociétales, elles devront fortement se remettre en question en interne. Pour cela elles doivent innover et faire preuve de créativité. De nouveaux acteurs arrivent sur le marché et s’attaquent au problème de la complexité RH via ses outils innovants. Il y a désormais plein d’outils technologiques innovants qui peuvent accompagner les DRH dans leur transformation : analytics recrutement, la data, le programmatique et l’IA, des solutions pour faciliter les recrutements, le onboarding, développer le réseau professionnel…

Quels sont les bénéfices ?

L’automatisation et la programmatique soutenue par l’IA au service des DRH doivent leur permettre de libérer du temps pour qu’ils puissent privilégier des tâches à forte valeur ajoutée. Mais surtout pour être plus innovants et plus créatifs dans leur gouvernance, dans la manière de créer des situations nouvelles et ainsi repenser le rapport au travail, où celui-ci doit être une source d’épanouissement

L’ambition d’une journée comme #Innowvations, l’événement organisé par Zcomme qui présente les meilleures innovations RH du moment, est d’apporter plein de nouvelles idées pour que les DRH osent innover au sein de leurs organisations

Les mentalités doivent-elles changer ?

On observe une évolution des mentalités et une prise de conscience des DRH. Mais il ne faut pas que dans cette transformation le DRH soit tout seul ; ce doit être un travail d’équipe entre la Direction Générale, DSI et la Direction Juridique qui doivent être sponsors de la transformation RH.

En tant qu’agence une de nos missions est de faire communiquer ces différentes directions, mais par chance on constate aujourd’hui une maturité digitale de la population RH pour imposer ses sujets innovants et en rupture avec ce qui a existé jusqu’à présent.

Il y a encore des distorsions entre grands groupes et PME mais les agences sont là pour les accompagner pour faire des grands pas dans l’innovation digitale. Généralement les DRH acceptent de se remettre en question, changer de posture et développer de nouvelles compétences. Ils sont conscients que l’innovation doit contribuer à changer le rapport de leurs collaborateurs avec le travail pour les aider à le considérer comme une source de satisfaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.