[Billet de la rédac] Aujourd’hui j’ai un entretien d’embauche !

Après les 45 CV envoyés, les 35 mails courtois vous expliquant que votre candidature était d’une très grande richesse mais que d’autres profils étaient plus près de leurs attentes, le téléphone a sonné un jeudi ensoleillé à 15h.

Au chômage, si le téléphone sonne un jeudi à 15h, les options sont limitées : Pôle emploi, la banque où Madame Cartier, Responsable RH qui vous appelle suite à votre candidature. Enjouée et déterminée je fais mine de me souvenir de cette offre, flou vague mais j’y crois et je booke un 4 à 5 la semaine prochaine avec Madame Cartier.

Ce weekend-là j’angoisse moins de me retrouver en société avec mes amis qui eux travaillent, parce qu’à la question la plus horrible pour un chômeur :

« Alors, tu en es où ?» je vais répondre d’un air serein et fier : « J’ai un entretien ! »

Après une préparation digne des Oscars, je sors du métro et consulte le plan d’accès que Madame Cartier m’a envoyé par mail. La Défense et ses paysages me remplissent de bonheur, après une marche rythmée de tours, de ponts, de routes, de travaux et de déviations, me voilà devant le bâtiment.

En tant que bonne chômeuse j’ai eu le temps de lire « Les 5 astuces pour réussir son entretien » et donc la prestation commence dès l’accueil avec un excès de sourire, de politesse et de niaiserie. Le moment de lascenseur est un dur retour à la réalité, vous êtes sans emploi, ils travaillent. Vous vous retrouvez à les envier, imaginer leur journée, leur vie. Un moment dauto jugement gratuit.

L’attente de Madame Cartier me permet de couper mon portable, sortir mon cahier et répéter mon discours qui doit être organisé mais naturel, impactant mais humble, illustré mais tourné vers l’entreprise (je vous l’ai dit j’ai lu tous les articles du genre) Je suis incollable.

« Bonjour »

« Bonjour »

(Moment gênant dans les couloirs en silence et en sourire)

L’entretien se passe bien, je décris mes expériences avec une touche de fiction et déroule mon parcours en face d’une Madame Cartier chaleureuse. Elle m’explique le poste, l’entreprise. Tout semble parfait. Le manager rejoint l’entretien, nous rentrons dans le détail, avec des mises en scène, il me teste, je réussis. Les détails « logistiques » sont à l’ordre du jour : salaire, horaires …

Ce moment où vous êtes presque dans l’entreprise, est un teasing pour un chômeur et intérieurement vous êtes certaine de débuter lundi prochain.

Et puis arrive cette phrase « On doit encore voir une vingtaine de personnes, nous reviendrons vers vous, Mathilda »

Euh moi c’est Mathilde.

La Rédaction

HR Voice, un Webzine RH dédié à ceux qui veulent comprendre, débattre, répandre, entendre et faire entendre !
L’ambition de HR VOICE est de faire l’actualité RH en ayant comme leitmotiv une ligne éditoriale exigeante et innovante.
www.hr-voice.com
La Rédaction
La Rédaction

La Rédaction

HR Voice, un Webzine RH dédié à ceux qui veulent comprendre, débattre, répandre, entendre et faire entendre ! L’ambition de HR VOICE est de faire l’actualité RH en ayant comme leitmotiv une ligne éditoriale exigeante et innovante. www.hr-voice.com