Télétravail : comment gérer ses salariés à distance ?

Le travail à distance n’est plus uniquement réservé aux travailleurs indépendants ou aux employés travaillant à distance. Les entreprises dites « modernes » ont compris qu’elles devaient aller là où se trouvent les talents, même si cela signifie de recruter une personne qui ne sera pas physiquement dans les locaux de l’entreprise. En outre, l’internationalisation de la société permet à chacun d’échanger avec des interlocuteurs à l’étranger en un rien de temps. Mais cela demande tout de même aux entreprises de s’organiser et de s’adapter en conséquence, afin de surtout motiver ses troupes et bâtir une cohésion d’équipe.

Ces questions autour du télétravail existent désormais depuis un moment, à tel point que le gouvernement Français s’en soit emparé pour légiférer cette pratique. Mais ce qui est sous-jacent à travers cette façon de travailler, c’est le changement générationnel qui bouleverse les entreprises. A l’aube de la troisième décennie du XXIe  siècle, les effectifs des entreprises se composent désormais de quatre générations bien distinctes (Baby-boomers, Génération X, Millenials et Génération Z) avec leurs propres codes et aspirations parfois antinomiques. Les travailleurs plus traditionnels que sont les baby-boomers et la génération X sont confrontés aux envies de flexibilité et de liberté des Millenials qui petit à petit prennent du galon dans les entreprises. C’est également sans compter sur l’arrivée en masse de la Génération Z, difficile à cerner pour beaucoup, mais avec qui il va désormais falloir compter. Ce constat oblige les RH à repenser l’organisation de travail et les stratégies à mettre en place en fonction des générations pour assurer ainsi une meilleure productivité, une bonne cohésion interne et un véritable engagement au sein de l’entreprise.

Grâce à la technologie, le travail à distance peut faire tomber les barrières générationnelles en redéfinissant les connexions humaines. En effet, les outils de vidéoconférence donnent aux salariés éloignés le sentiment d’être dans la même pièce. C’est également en jouant le jeu lors des réunions entre personnes physiques et à distance que les liens peuvent se créer. Cela permettra aussi d’aller au-delà de la croyance qu’il est impossible de gérer une équipe si on ne peut pas la voir physiquement.

L’un des problèmes des entreprises actuelles est cette obsession du présentéisme qui serait la preuve que plus les salariés sont présents au bureau et plus ils travaillent. Sont-ils pour autant productifs ? La seule manière de le mesurer est de fixer des objectifs, et de contrôler régulièrement s’ils sont atteints. Cela permet aux managers de voir comment chacun s’organise et travaille au mieux.

En voyant un salarié perdre en motivation et en efficacité, un manager se doit de réagir rapidement. Cet employé a-t-il plus besoin de télétravail ? Qu’est ce qui fonctionne le mieux pour lui et pour l’entreprise ? Les modèles doivent pouvoir s’adapter au bien-être de tous et profiter en même temps à l’entreprise.

Comment maintenir les salariés à distance motivés et productifs ?

Les salariés français sont les plus distraits d’Europe au bureau[1]. Cependant, il a aussi été révélé que le manque de productivité coûte très cher aux entreprises dans le monde, environ 7 billions de dollars par an[2], une somme pharamineuse. De ce fait, le message à l’intention des responsables RH est clair : l’engagement des employés est essentiel à leur productivité et au succès de l’entreprise.

Cependant, il ne fait aucun doute que la gestion des travailleurs à distance peut être plus difficile. Les managers doivent davantage planifier les interactions qui se font plus naturellement que lorsqu’ils sont au bureau. Mais cela peut aussi aider à la cohésion d’équipe, ces réunions pouvant être des moments d’entraides, de motivation et le moment de fixer de nouveaux objectifs dans le temps. Une communication active et régulière est également essentielle pour garder de bonnes relations entre les membres de ses équipes.

Aujourd’hui, de nombreuses entreprises permettent le travail à distance pour ses avantages en termes de productivité ; d’autres le font pour attirer les meilleurs talents. Quelle que soit leur motivation, les entreprises qui souhaitent avoir des travailleurs éloignés parmi leurs effectifs se doivent de changer leur façon de mesurer l’efficacité dans le travail et viser à maintenir une cohésion entre les équipes. Bien évidemment, elles sont dans l’obligation d’équiper leurs employés avec des solutions qui leur facilitent le travail et l’échange au quotidien.

[1] Étude réalisée par GoTo (entité de LogMeIn) sur la productivité des salariés et leur environnement de travail – juillet 2019

[2] https://www.gallup.com/workplace/231668/dismal-employee-engagement-sign-global-mismanagement.aspx?g_source=EMPLOYEE_ENGAGEMENT&g_medium=topic&g_campaign=tiles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *