RH : 3 raisons pour lesquelles le tout digital est une erreur

A l’ère d’une profusion des outils digitaux au service des RH, il existe un risque croissant de déshumanisation dans l’entreprise. La période actuelle engendre certes des craintes, individuelles et collectives ; mais nous croyons sincèrement que l’opportunité est belle pour permettre à la fonction RH d’affirmer sa place au centre de l’entreprise. Avec un enjeu majeur : le réenchantement de l’entreprise.

Depuis bientôt 18 mois, la France et l’Europe sont au cœur d’une crise inédite qui nous a bouleversés dans nos quotidiens, dans nos habitudes professionnelles et dans nos sphères personnelles. Rarement ce qui fait la force de notre espèce même – à savoir la relation et la proximité que nous entretenons – aura été challengé de manière aussi brutale et rapide. 

Chez Workelo, nous travaillons depuis notre création pour réinventer l’expérience de mobilité des salariés : leur intégration (Onboarding), leurs mobilités internes (Crossboarding), leur départ (Offboarding). 

Depuis 18 mois, l’irruption du “A distance” a engendré une très forte croissance pour les outils digitaux RH. Mais aujourd’hui, alors que ces outils prennent une place considérable dans le quotidien des équipes Ressources Humaines et des Managers, nous nous sentons … à la croisée des chemins. Car si ces outils représentent une opportunité formidable pour l’efficacité opérationnelle et l’engagement collaborateur, il s’agit désormais d’être vigilant à ne pas tomber dans un écueil : celui de la déshumanisation de l’entreprise.

Ce sujet nous semble d’autant plus sérieux qu’il intervient dans un contexte compliqué. Lors de la première vague de Covid, une enquête de l’ANDRH montrait que 44% des collaborateurs se considéraient alors en état de détresse psychologique. Un taux rarement atteint !

Il est probable que rarement, depuis que la fonction RH existe, elle ait autant été au centre des préoccupations des entreprises. Aussi souhaitions-nous rappeler 3 convictions, sous forme de manifeste pour des RH apaisées au service d’un collectif retrouvé.

Conviction #1 : la digitalisation simplifie la vie

Le Baromètre 2020 “Les RH au quotidien” mené par les Editions Tissot a jeté un pavé dans la mare. Si 97% des RH se sentent utiles dans leur métier, près de 75% indiquent passer au moins 50% de leur temps sur de l’administratif ! Ce pourcentage colossal vient illustrer une tendance forte : le métier s’étant très largement complexifié, les RH ont beaucoup plus de missions administratives – ce qui se fait au détriment de la relation humaine dans l’organisation.

La mise en place d’un outil digital apparaît ici nécessaire en ce sens qu’elle permet de simplifier le quotidien des RH. Au-delà, un outil va permettre de mettre en place du reporting et de détecter des signaux faibles d’engagement ou de désengagement. Il ne faut pas oublier qu’un outil bien intégré peut être un levier formidable de transformation !

Chez Workelo, nous croyons donc qu’un outil digital simplifie la vie.

Conviction #2 : mais … il faut aller plus loin

L’outil digital RH n’est jamais suffisant. Alors qu’un nombre croissant d’organisations fait appel à des outils digitaux, il ne faut pas oublier que ces derniers ne sont qu’un moyen pour atteindre des résultats alignés sur une stratégie collective. Il ne faut pas se tromper de combat et céder aux sirènes de la digitalisation à tout va.

Gestion de la paie, de la communication RH, du Learning, de l’intégration au départ … les opportunités sont nombreuses d’intégrer un outil digital RH. Il convient ici de les mettre avant tout au service des collaborateurs : RH bien entendu, mais également collaborateurs, et enfin (surtout ?) Managers.

Pour rappel, selon Gallup, l’évolution de l’Engagement Collaborateur dépend à plus de 70% du Manager. En mettant l’humain au cœur de la démarche de digitalisation, on fait déjà la moitié du chemin.

Chez Workelo, nous croyons donc que l’outil digital doit servir la simplicité, et vous aider à vous concentrer sur l’essentiel !

Conviction #3 : recentrons les RH sur le H !

Au-delà de la simplicité, la valeur cardinale qui doit guider les stratégies modernes pour les RH doit être l’humain. Les RH sont tellement souvent embarqués dans le tourbillon de l’opérationnel, elles ont tellement de chantiers divers à mener de front – et sont tellement sollicitées, qu’il arrive qu’elles se détournent de leur mission originelle.

L’humain avant tout. Appelons-le comme on le souhaite, la priorité est que l’organisation prenne soin de ses équipes et de leurs évolutions. L’outil digital doit permettre de gagner du temps pour se concentrer sur l’humain. Cette conviction a un corollaire important : un outil digital dont la fonctionnalité première n’est pas d’apporter de la simplicité, de l’humanité ou de la personnalisation dans une entreprise est un outil qui se trompe peut-être de combat …

Chez Workelo, nous croyons en tout cas que l’organisation doit plus que jamais se concentrer sur l’humain, en gagnant du temps et en efficacité grâce au digital !

Acteurs des RH, soyez fiers du travail accompli sur ces derniers mois et rentrez dans cette nouvelle ère qui s’ouvre à nous, faisant des interactions humaines un nouveau pilier de votre stratégie RH, en vous appuyant sur le digital !

Pour en savoir plus sur Workelo : www.workelo.eu/

Alexandre Grenier

Alexandre Grenier est le co-fondateur de Workelo, la plateforme digitale innovante en mode Saas leader en Europe, livrée avec un accompagnement réalisé par des experts RH, qui réinvente chaque mouvement de collaborateurs : onboarding, mobilité interne et départ. Workelo permet aux RH de se concentrer sur leur vrai métier : l'humain, et aux collaborateurs de vivre une expérience unique et engageante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.