L’organisation au cœur de la préoccupation des DRH en 2017

A l’ère de la quatrième révolution industrielle, les défis des DRH sont nombreux. Situé au beau milieu des pressions du chiffre et du bien-être des collaborateurs, dans un environnement en constante mutation (digitalisation, évolution réglementaires…), répondre aux besoins des parties prenantes s’avère être un véritable casse-tête pour les RH qui n’y sont pas bien préparés.

L’humain restant la composante la plus importante pour les entreprises, les transformations actuelles ne sont pas uniquement d’ordre technique, elles impactent directement les us et coutumes des sociétés, et leur organisation.

Selon le baromètre des DRH – édition 2017 publié par ABV Group, Mercer et le groupe RH&M, la priorité des DRH pour cette année est la performance opérationnelle de l’entreprise (26%), suivi de près par le besoin d’agilité (22%). Le cabinet Deloitte vient le confirmer dans son étude des Tendances RH 2017, en disant que 67% des DRH ont misé sur l’organisation des futurs modes de travail pour cette année.

Le grand gagnant des sujets RH en 2017 est donc : l’organisation des entreprises. Elles ressentent aujourd’hui les effets de la vague digitale, qui a pris toute sa force entre 2007 et 2012, et qui transforme tout ce qu’elle touche. Les activités des sociétés sont directement impactées, et les ressources humaines ont dans leur main le destin des collaborateurs. La révolution digitale est avant tout un changement de paradigme, de mode de vie et de fonctionnement. Le règne des gros acteurs jusque-là indétrônables est menacé par des structures de plus petite taille, mais qui surfent parfaitement sur la vague technologique actuelle, et grandissent très vite. C’est pourquoi les entreprises cherchent à gagner en agilité et en flexibilité.

Nous assistons à une redéfinition totale du rapport à la hiérarchie, les plus vieux invitant les plus jeunes à leur apprendre ce qu’il faut faire, à l’instar des jeunes start-up, de plus en plus épaulées par les grands groupes, qui utilisent leur savoir-faire pour consolider leur position ou pénétrer de nouveaux marchés. Les équipes doivent être accompagnées pour bien négocier le virage, c’est là que les Ressources Humaines doivent intervenir.

En dehors de la digitalisation (mais tout de même lié) les DRH en 2017 sont préoccupés par la gestion des talents : identifier, retenir et fidéliser des employés performants en étant à l’écoute de leurs besoins, et en leur proposant une expérience collaborateur hors du commun. Le collaborateur doit être mis au centre de la stratégie RH de l’entreprise, les politiques de formation et de gestion de carrière doivent être de plus en plus individualisées, pour répondre aux besoins de chacun. Mais le chemin à parcourir est encore long. Selon l’étude des Tendances RH 2017 de Deloitte « 6 entreprises sur 10 estiment que l’expérience collaborateur est un défi important, mais seules 23% se sentent matures ».

 

En somme 2017 est l’année où la digitalisation transforme les sociétés dans la forme. Les DRH doivent accompagner le phénomène en jouant le rôle de conseiller auprès des directions générales d’une part, et en aidant les équipes de leur entreprise à changer dans le fond d’autre part.

 

La Rédaction

HR Voice, un Webzine RH dédié à ceux qui veulent comprendre, débattre, répandre, entendre et faire entendre !
L’ambition de HR VOICE est de faire l’actualité RH en ayant comme leitmotiv une ligne éditoriale exigeante et innovante.
www.hr-voice.com
La Rédaction
La Rédaction

La Rédaction

HR Voice, un Webzine RH dédié à ceux qui veulent comprendre, débattre, répandre, entendre et faire entendre ! L’ambition de HR VOICE est de faire l’actualité RH en ayant comme leitmotiv une ligne éditoriale exigeante et innovante. www.hr-voice.com