Les sept clés pour un travail de groupe efficace

La Startup RH de la semaine by le LAB RH

 

Qu’est ce qui rend un travail de groupe efficace ? Est-ce suffisant de réunir les personnes provenant des meilleures écoles ou possédant les meilleurs CV ? On a tendance à partir du principe que la collaboration dans une équipe va de soi, mais peut-être avons-nous trop tendance à valoriser les compétences techniques et penser qu’elles sont suffisantes à l’efficacité collective…

 

La réponse des sciences cognitives

Plusieurs travaux de recherche en sciences cognitives ont pu montrer l’existence de traits de personnalité, qui, s’ils sont réunis dans le groupe, peuvent participer activement à sa réussite en favorisant la bonne diffusion des idées au sein du groupe et l’implication des membres qui sont les deux piliers du travail collaboratif : Estime de soi, extraversion, agréabilité, efficacité, conscienciosité, évaluation de ses compétences, appartenance au groupe, neuroticisme.

 

De ces traits de caractères, on peut déduire que la réussite du groupe dans ses missions dépend (notamment) des sept postulats suivants :

 

  • Se faire confiance : de la confiance que l’on a en soi et en nos idées, va dépendre notre volonté de défendre et d’assumer nos opinions

 

  • Participer au débat : une personne extravertie sera une richesse pour le collectif, puisqu’elle aura tendance à produire un grand nombre d’idées, et ainsi à enrichir le débat

 

  • Défendre ses idées : une forte capacité de persuasion, qui dépend de sa capacité à transmettre ses idées, va permettre une meilleure diffusion des idées au sein du groupe

 

  • Be open ! : les personnes « agréables » sont en effet précieuses pour le travail de groupe, car elles encouragent naturellement les autres à exprimer leurs opinions

 

  • Savoir faire le tri : si chacun sait quand il peut, et doit, contribuer à l’échange, et quand il ne le doit pas, alors l’échange global sera plus fructueux, plus efficace et plus précis.

 

  • Faire des résultats du groupe, une réussite individuelle : l’on s’investit beaucoup plus dans l’effort collectif si on se sent appartenir au groupe dans lequel on travaille

 

  • Etre là, vraiment… : être toujours enclin à “bien faire les choses”, à donner, quoiqu’il arrive le meilleur de soi-même et s’impliquer dans le groupe réellement pour ne pas être un « passager clandestin »

 

Par une représentation de ces différents traits de personnalité (mesurables par des tests validés scientifiquement) dans un même groupe de travail, il est donc possible d’agir pour permettre une efficacité collective accrue.

Clémence Benoit Wang

Clémence Benoit Wang

Founder & CEO chez Effency
Clémence a un master en commerce international et un master en communication globale. Après une quinzaine d’années d’expériences allant du marketing à l’accompagnement de projets d’innovation individuels ou collectifs, elle lance Effency avec Frédérique Chabbert, une start-up avec une approche nouvelle du travail collaboratif : mettre l'humain au cœur du travail d'équipe pour en assurer l'efficacité.
Clémence Benoit Wang

Les derniers articles par Clémence Benoit Wang (tout voir)

Clémence Benoit Wang

Clémence Benoit Wang

Clémence a un master en commerce international et un master en communication globale. Après une quinzaine d’années d’expériences allant du marketing à l’accompagnement de projets d’innovation individuels ou collectifs, elle lance Effency avec Frédérique Chabbert, une start-up avec une approche nouvelle du travail collaboratif : mettre l'humain au cœur du travail d'équipe pour en assurer l'efficacité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *