Comment le bureau va-t-il redevenir un lieu d’échange ?

Les trois dernières années ont marqué un virage historique dans le monde du travail. En effet, de nombreuses entreprises jusqu’alors réticentes au télétravail ont été dans l’obligation de s’y engager. Fin 2020, près de la moitié des actifs français avaient pratiqué le télétravail pendant les différents confinements (GFK, Etude syndiquée impact du télétravail – Octobre 2020).

Si, le télétravail a été fortement plébiscité par les salariés initialement, nous observons, depuis la fin de la pandémie, que la majeure partie des collaborateurs expriment le souhait de revenir au bureau afin de restaurer une collaboration réelle et plus conviviale. Près de 88 %* des Français sondés souhaitent ainsi être en présentiel la majorité du temps. Et, si le télétravail est en mesure de s’immiscer pleinement dans les organisations des entreprises, le bureau possède encore une valeur importante permettant de meilleures interactions sociales. C’est pourquoi près des trois quart des sondés associent ce lieu à des moments clés, qu’ils soient collaboratifs, informels ou festifs.

Les équipements, au cœur des nouvelles organisations

Avec cette nouvelle organisation de travail, il a fallu adapter les bureaux et surtout en faire de véritables lieux de rencontre et de convivialité où les salariés ont envie de venir régulièrement. Beaucoup d’employeurs ont constaté que l’agencement des locaux joue un rôle majeur sur le bien-être et la productivité des employés. En effet, 92 %** des actifs ont déclaré que l’aménagement de leur espace de travail a un impact sur leur concentration, mais aussi sur leur motivation, et leur créativité ! Et, c’est en ce sens que les entreprises ont tout intérêt à créer un espace de travail ergonomique et favorisant les échanges entre tous les employés.

Ainsi, si la visioconférence possède des atouts non négligeables pour communiquer facilement avec les équipes, de nouvelles améliorations doivent également être réalisées au bureau. Il est important pour les entreprises de réinventer les lieux d’échange et de les rendre plus conviviaux, avec des meubles flexibles ou des espaces dédiés pour rendre les brainstorming plus faciles. Les entreprises vont donc s’efforcer d’améliorer ou augmenter les zones de collaboration (36%***), mais aussi piloter de nouvelles stratégies d’organisation des espaces (33%***) pour revisiter les normes de design.

Le bureau, on s’y retrouve !

Dès l’entrée dans les locaux, les collaborateurs vont remarquer la décoration et l’aménagement des bureaux, et c’est en ce sens qu’ils doivent promouvoir les valeurs et transmettre la culture d’entreprise. Il convient donc de prêter attention au choix du mobilier de bureau, des couleurs, des matériaux qui peuvent être évocateurs d’une certaine symbolique. En privilégiant une séparation des espaces de travail, il faut qu’ils aient chacun un rôle bien défini. Il est donc souhaitable de dédier un espace à la détente, un autre au travail en groupe, mais aussi des espaces de travail individuel pour avoir une concentration maximale ou, au contraire, des espaces de convivialité pour les événements internes. Le bureau doit être ce lieu où l’on a plaisir à venir et à se retrouver entre collègues pour contribuer tous ensemble au projet d’entreprise.

De la même manière que l’on prête attention au décor de sa maison afin de se sentir bien chez soi et d’accueillir au mieux ses invités, les bureaux tendent à devenir des espaces qui doivent plaire aussi bien aux collaborateurs qu’aux visiteurs.

La mise en place d’outils indispensables pour favoriser la collaboration

Les nouvelles générations arrivent sur le marché du travail et bousculent les habitudes bien ancrées. Leur rapport à la hiérarchie est différent et il n’y a qu’une voie, celle de l’information fluide et rapide. Pour y parvenir, les entreprises ont la nécessité de créer des espaces de discussions informelles avec des supports visuels. Les salariés sont beaucoup plus attentifs et s’approprient plus facilement un contenu écrit et visuel qu’un écran.

On multiplie donc les solutions de collaboration telles que des chevalets de conférence mobile qu’on peut déplacer partout. Les tableaux blancs sont un outil parfait pour dessiner des mind-mapping ou des stratégies. C’est aussi un excellent moyen d’écrire simplement quelques rappels pour le suivi de sa to-do list. On peut également préparer ses notes sur un bloc-note en verre ou en acrylique, alternative au traditionnel papier.

Nous sommes à un tournant de l’organisation du travail, le bureau n’est plus une finalité en soi mais un outil de travail au service des interactions sociales, de la collaboration et de la communication. Une bonne organisation des espaces et de bons outils donnent des repères à tous les salariés et participent à l’entretien du sentiment d’appartenance et à la quête de sens.

*dernière étude de Citrix

**source Actineo

*** EMEA Occupier Survey 2021

Les derniers articles par Vincent De Chiara (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.