Welcome to the Jungle dévoile les résultats de son enquête sur les rythmes de travail

Welcome to the Jungle, marque-média dédiée au monde du travail, dévoile les résultats d’une enquête commanditée à Ipsos[1] auprès de salariés français et espagnols et de dirigeants RH. L’objectif de cette étude est de dresser un état des lieux des rythmes de travail en France et en Espagne, et de comprendre la vision des salariés et des responsables RH vis-à-vis des différents dispositifs d’aménagement du temps du travail.

La question des rythmes et des modes d’organisation du travail est au cœur de l’actualité. Partout dans le monde, les entreprises et les salariés cherchent à redéfinir leur conception du travail et s’ouvrent à de nouveaux modes d’organisation : télétravail, semaine de 4 jours, journée de 5 heures, horaires flexibles, congés illimités …

L’équilibre vie personnelle/vie professionnelle : un critère essentiel et plus important que le salaire 

L’enquête révèle que près de 9 salariés sur 10 considèrent que l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle est un critère de bien-être importantPour la moitié des salariés français (49%), c’est même un critère « essentiel », plus important que le salaire. Par ailleurs, plus de 80% des salariés français et espagnols estiment que la charge de travail et les horaires ont un fort impact sur leur épanouissement au travail. Plus de 80% des salariés français et espagnols indiquent aussi que les relations avec les collègues, ainsi que les missions et l’intérêt de leur poste contribuent aussi directement à leur bien-être.

En France, on constate un léger décalage entre la perception des salariés et celles des décideurs RH. Ces derniers considèrent que l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée a moins d’impact sur le bien-être des salariés que les missions et l’intérêt du poste ou les relations avec les collègues, alors qu’en réalité ce critère est primordial pour les salariés.

La flexibilité des horaires séduit

60% des salariés en France préfèrent travailler dans une entreprise où les rythmes de travail sont flexibles. La perception de la flexibilité du rythme de travail varie aussi en fonction de l’âge, du sexe et de la catégorie socioprofessionnelle des salariés. Sans surprise, les salariés en faveur de plus de flexibilité sont majoritairement les femmes (63% en France) et les cadres (74% en France) qui peuvent facilement exercer leur travail à distance. Enfin, en France, les 18-29 ans (66%) sont plus adeptes du travail flexible, que les salariés de 50 ans et plus (49%).

Un rythme de travail globalement satisfaisant … mais qui s’accélère

Aujourd’hui, la plupart des répondants français (82%), dont une majorité de jeunes de 18-29 ans et de cadres, ont le sentiment d’avoir un bon équilibre vie personnelle/ vie professionnelle. Parallèlement à ce sentiment général d’épanouissement au travail, on constate une intensification de la cadence, entraînant, entre autres, des impacts négatifs sur les performances des salariés et le développement de leurs compétences. Près de la moitié des salariés français et espagnols ont l’impression de travailler dans l’urgence. Conséquence de ce rythme accéléré : la qualité du travail baisse, tout comme les performances globales de l’entreprise.

Horaires flexibles et télétravail plébiscités pour améliorer l’équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle

Parmi les différents dispositifs d’aménagement du temps de travail, les sondés plébiscitent ceux qui offrent une plus grande flexibilité des horaires. Plus des deux tiers estiment que les horaires flexibles et le télétravail partiel sont des dispositifs qui vont dans le bon sensLe travail à distance occasionnel illimité est aussi une pratique perçue positivement par une majorité des Français (64%).

En ce qui concerne les mesures visant à réduire le temps de travail, 61% des Français sont favorables à la semaine de 4 jours. Enfin, sur la question des congés, les répondants perçoivent de manière mitigée les congés illimités, qui tombent sous la barre des 50% de jugement positifs dans les deux pays.

Si globalement les différents dispositifs d’aménagement du temps de travail sont perçus favorablement par les salariés et les décideurs, ils sont encore relativement peu mis en place au sein des entreprises. Plus des deux tiers des salariés disent ne pas avoir accès à ces dispositifs. Seul 29% des répondants français déclare avoir la possibilité de pratiquer les horaires flexibles. Environ un salarié sur quatre a accès au télétravail partiel en France, et moins d’un sur six a la possibilité d’avoir recours aux congés illimités ou au télétravail complet.

Et demain ?

Face aux demandes croissantes de conciliation entre vie perso et vie pro de la part des salariés, de plus en plus d’entreprises mettent en place des dispositifs pour flexibiliser les rythmes de travail. En France, la moitié des répondants a le sentiment que les entreprises ont davantage déployé le télétravail partiel (51%) au cours des dernières années. Une forte minorité a cette même impression vis-à-vis des horaires flexibles (46%), de la possibilité de prendre des congés sabbatiques (37%) ou encore de faire du télétravail de manière occasionnelle mais illimitée (35%).

Malgré ces avancées, les salariés sont peu optimistes en ce qui concerne l’évolution du rythme de travail au sein de leur propre entreprise : seulement 28% des Français pensent que leur entreprise mettra en place des dispositifs d’aménagement du temps de travail dans les années à venir. En revanche, 46% des Français estiment qu’au niveau national de plus en plus d’entreprises auront recours à des dispositifs de ce type.


[1] Méthodologie : Les personnes ayant répondu à ce sondage inclus 1000 Français.es et 1000 Espagnol.es constituant un échantillon national représentatif de la population salariée âgée de 18 ans et plus. Par ailleurs, 379 décideurs RH français ont été interrogés, dont 78,6% de femmes, 40,9% de directeurs/directrices RH et 62,8% habitant en Ile-de-France.

La Rédaction
La Rédaction

La Rédaction

HR Voice, un Webzine RH dédié à ceux qui veulent comprendre, débattre, répandre, entendre et faire entendre ! L’ambition de HR VOICE est de faire l’actualité RH en ayant comme leitmotiv une ligne éditoriale exigeante et innovante. www.hr-voice.com