Une femme sur deux est encore victime de harcèlement sexuel au travail

NAVEX Global, leader mondial d’éthique et de conformité en entreprise, vient de publier un livre blanc sur le harcèlement sexuel au travail. Avec une femme sur deux victime de harcèlement sexuel au travail, NAVEX Global présente des statistiques européennes et les meilleures façons de traiter ces infractions et de les prévenir.

Qu’est-ce qui constitue le harcèlement sexuel d’une femme par un homme ?

En France, les femmes considèrent les situations suivantes comme étant du harcèlement sexuel :

  • Quand un homme raconte une blague sexuelle à une femme (à 53 %)
  • Quand un homme regarde la poitrine d’une femme (à 51 %, le plus haut taux en comparaison à l’Allemagne, la Grande-Bretagne, la Suède, le Danemark, la Finlande et la Norvège)
  • Quand un homme met son bras autour de la taille d’une femme (à 72 %, également le pourcentage le plus élevé)

Le harcèlement sexuel est une préoccupation éthique importante en France. Le gouvernement français a récemment adopté une nouvelle loi (loi sur l’outrage sexiste et sexuel) protégeant les femmes du harcèlement sexuel dans les lieux publics. Il a déjà été appliqué avec environ 700 amendes infligées à ce jour.

Alain Logbo, Directeur Senior chez NAVEX Global

Le véritable coût du harcèlement sexuel

Selon une étude menée par NAVEX Global, plus de 50 % des femmes en entreprise ont été victimes d’une forme de harcèlement sexuel et, par conséquent, jusqu’à 80 % changeront d’emploi dans les deux ans. Les conséquences du harcèlement au travail sont dramatiques tant pour l’individu que pour l’entreprise. Parmi eux, on trouve des niveaux élevés d’anxiété et de dépression, une faible productivité et une perte de respect envers les collègues.

Les zones grises du harcèlement

Au début de l’année 2018, 100 femmes françaises de renom, dont Catherine Deneuve, ont publié une lettre ouverte déclarant que les plaintes concernant le comportement des hommes étaient allées trop loin et devenaient « puritaines ». Les directeurs RH reconnaissent qu’il peut y avoir des zones grises en ce qui concerne le harcèlement.

En termes de zones grises, les employés doivent comprendre que ce que pense la personne accusée de discrimination n’a pas d’importance. [Dans le cadre de la loi,] c’est la façon dont les autres le perçoivent.

Kerry McGowan, Directrice au cabinet-conseil The HR Specialists

Le début de la sensibilisation

Le graphique ci-dessous représente le nombre de recherche sur Google pour « harcèlement sexuel ». Le pic en octobre 2017 représente l’éclatement de l’affaire Weinstein. Avant l’affaire Weinstein, le nombre de recherches sur le harcèlement sexuel était d’en moyenne 2400 par mois. Aujourd’hui, les recherches dépassent les 6600 par mois. On peut dire que les Français sont plus sensibilisés au harcèlement sexuel aujourd’hui.

Quatre femmes harcelées sur 5 ne le signalent pas

Les raisons pour ne pas signaler le harcèlement sexuel sont notamment :

  • Des préoccupations sur son incidence négative sur les relations au travail (28 %)
  • La peur de ne pas être prise au sérieux (24 %)
  • L’embarras (20 %)
  • La peur que cela ait un impact négatif sur leur carrière (15 %)

Si les gens ont le sentiment qu’il y a un prix professionnel à payer pour exposer le harcèlement sexuel, ils resteront silencieux

Ingrid Fredeen, vice-président, formation en ligne NAVEXEngage à NAVEX Global.

Comment prévenir le harcèlement sexuel en milieu de travail

Le harcèlement sexuel une préoccupation unique par rapport aux autres formes de harcèlement au travail. Les entreprises doivent reconnaître les différences culturelles impliquées et fournir des conseils supplémentaires à leurs employés sur les comportements acceptables ou non. Définir des politiques appropriées, dispenser une formation à tous les employés, y compris aux cadres supérieurs, et donner au personnel l’accès aux processus de dénonciation et de signalement sont essentiels pour éviter que les allégations de harcèlement sexuel ne provoquent une crise de conformité pour l’organisation concernée.

Alain Logbo Directeur Senior chez NAVEX Global

Le changement doit venir du haut du panier. Si les chefs d’entreprise montrent l’exemple, le reste de l’organisation leur emboîteront le pas. Il est important que tous les employés, peu importe leur position hiérarchique, reçoivent une formation appropriée et que toute plainte de harcèlement fasse l’objet d’une enquête et soit corrigée. Une culture d’entreprise positive et ouverte est fondamentale : elle passe par l’égalité de rémunération hommes-femmes, un conseil d’administration mixte, des processus de recrutement non-biaisés, et plus encore. Un environnement varié contribue déjà à prévenir le harcèlement sexuel et profite à tous les employés.

À propos de NAVEX Global

NAVEX Global offre une gamme complète de logiciels, de contenus et de services d’éthique et de conformité qui aident les organisations à protéger leurs employés, leur réputation et leurs résultats financiers. Avec la confiance de 95 entreprises FORTUNE 100 et de plus de 14 000 clients, nos solutions sont basées sur la plus grande communauté éthique et de conformité au monde.

La Rédaction

HR Voice, un Webzine RH dédié à ceux qui veulent comprendre, débattre, répandre, entendre et faire entendre !
L’ambition de HR VOICE est de faire l’actualité RH en ayant comme leitmotiv une ligne éditoriale exigeante et innovante.
www.hr-voice.com
La Rédaction
La Rédaction

La Rédaction

HR Voice, un Webzine RH dédié à ceux qui veulent comprendre, débattre, répandre, entendre et faire entendre ! L’ambition de HR VOICE est de faire l’actualité RH en ayant comme leitmotiv une ligne éditoriale exigeante et innovante. www.hr-voice.com

Une pensée sur “Une femme sur deux est encore victime de harcèlement sexuel au travail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *