Télétravail : quand les intérêts des salariés et des entreprises se rencontrent

Michael Page et Page Personnel se sont intéressés à l’essor du télétravail et à la perception qu’en ont aujourd’hui les salariés. Combien y ont accès ? À quelle fréquence y ont-ils recours ? Et quelles sont, selon eux, les principales motivations des employeurs pour développer le télétravail ?

Des salariés en demande, une pratique qui se démocratise

L’étude Michael Page et Page Personnel met en lumière l’essor du télétravail, avec une progression de 11 % en à peine un an ! En 2018, 38 % des salariés français ont ainsi déclaré avoir la possibilité de travailler de chez eux, contre 27 % en 2017. Ils ont même de plus en plus fréquemment recours à cette solution flexible puisqu’ils sont désormais 44 % à télétravailler au moins deux fois par mois contre 31 % en 2017. 

Des chiffres qui traduisent une avancée notable au sein des entreprises, dont beaucoup, au-delà du déploiement des systèmes d’information nécessaires au télétravail, continuent de démocratiser la pratique. Et pour cause, la possibilité de télétravailler est aujourd’hui tant un levier d’attractivité que de rétention des talents pour les entreprises. Parmi ceux qui n’ont pas encore accès à ce nouveau mode de travail, 64 % souhaiteraient d’ailleurs pouvoir en bénéficier dans leur entreprise. 

Un impact sur l’équilibre de vie largement perçu

73 % des salariés français ayant accès au télétravail estiment que cela a un impact positif sur leur équilibre de vie, soit une augmentation de 24 % par rapport à 2017.

Cette pratique faciliterait la concentration pour 65 % des salariés, mais aussi la gestion de l’emploi du temps (61 %) et aurait un effet positif sur la santé (54 %). En d’autres termes, le télétravail offre aux salariés un cadre de travail plus serein.

« La démocratisation du télétravail est une avancée majeure. Elle permet tant un meilleur équilibre vie pro/vie perso pour les salariés, – avec une plus grande flexibilité horaire, la suppression du temps de trajet domicile-travail et la réduction du stress parfois lié à l’environnement de travail pour ne citer que ces avantages -, qu’une meilleure gestion des espaces et de la productivité pour l’employeur ».

Stéphanie Lecerf, Directrice des Ressources Humaines chez PageGroup.

Une situation « gagnant-gagnant » bien appréhendée

Fait intéressant, les salariés ont bien conscience que, pour les entreprises, le télétravail est un outil important pour renforcer le bien-être au travail et la performance.

60 % voient ainsi bien dans le télétravail une opportunité pour l’entreprise d’améliorer l’équilibre vie professionnelle/vie personnelle des collaborateurs, et respectivement 54 % et 51 % y voient une optique de réduction des coûts et une volonté de voir la productivité augmenter.

Étude Blurring « Quand le professionnel et le privé se confondent » menée en 2018 – 1792 répondants

La Rédaction

HR Voice, un Webzine RH dédié à ceux qui veulent comprendre, débattre, répandre, entendre et faire entendre !
L’ambition de HR VOICE est de faire l’actualité RH en ayant comme leitmotiv une ligne éditoriale exigeante et innovante.
www.hr-voice.com
La Rédaction
La Rédaction

La Rédaction

HR Voice, un Webzine RH dédié à ceux qui veulent comprendre, débattre, répandre, entendre et faire entendre ! L’ambition de HR VOICE est de faire l’actualité RH en ayant comme leitmotiv une ligne éditoriale exigeante et innovante. www.hr-voice.com