Sport en entreprise : ce qu’attendent les Français !

59% des salariés ne sont pas satisfaits de l’offre “activité physique et sportive” proposée par leur entreprise.

66% des salariés bénéficiant d’une offre de sport estiment que dans leur entreprise les salariés sont motivés (+9% VS les entreprises ne proposant pas ce service). 

57% des salariés auraient envie de rester au sein d’une structure qui propose une offre sport, ce qui est d’autant plus vrai pour les Millennials (67%).

La satisfaction des salariés français sur le sujet du bien-être au travail est encore loin d’être acquise : ils sont 44% à penser que leur entreprise ne se préoccupe pas de leur bien-être, selon l’étude menée par OpinionWay pour Gymlib. Même si bilan est donc loin d’être catastrophique, il est possible de mieux faire, et notamment grâce au levier du sport.

L’étude “Les salariés et le sport en entreprise” réalisée par OpinionWay pour Gymlib visait à évaluer l’intérêt de la mise en place de programme sport pour les salariés, et s’il pouvait être un levier d’amélioration sur le sujet du bien-être au travail. Pour ce faire, plus de 1000 salariés français ont été interrogés.

Un sujet encore trop peu investi par les entreprises… 

Parmi les révélations les plus parlantes de cette étude, il apparaît que 59% des salariés considèrent que leur entreprise ne s’intéresse ni au sport, ni aux pratiques sportives de ses collaborateurs, alors même que 59% des salariés ne sont pas satisfaits de l’offre “activité physique et sportive” proposée par leur entreprise.

Cela est d’autant plus troublant que 74% des salariés interrogés considèrent qu’une activité physique sportive et régulière permet de se sentir bien au travail, les deux premiers fondamentaux étant l’équilibre vie professionnelle/privée à 95%, et l’intérêt du métier à 94%.

Par ailleurs, 68% seraient motivés à s’engager dans une pratique sportive si l’entreprise prenait en charge une partie des frais.

Sébastien Bequart, CEO de Gymlib, commente ces résultats : “Aujourd’hui, le sport en entreprise n’est pas encore une priorité pour les employeurs, alors que les salariés ont des attentes claires en ce sens. Le bien-être au travail devient de plus en plus un critère au moment de la recherche d’un emploi, il faut donc que les entreprises s’adaptent à cette tendance en prenant des initiatives répondant aux attentes des collaborateurs.”

… alors que les bénéfices perçus par les salariés sont très nombreux

Les salariés sont convaincus quant aux bénéfices de faire du sport grâce à son entreprise : pour ceux profitant déjà d’une telle offre cela améliore principalement la santé (77%), l’image de l’entreprise (73%) et l’ambiance générale (70%).
De plus, 66% des salariés bénéficiant d’une offre de sport estiment que, dans leur entreprise, les salariés sont motivés (+9% VS les entreprises ne proposant pas ce service).
Ils sont aussi plus de 80% à qualifier alors l’entreprise d’ouverte d’esprit, de bienveillante et de stimulante.

Mettre en place une offre sport impacte donc fortement la marque employeur, mais l’étude prouve que c’est également un levier de fidélisation interne. En effet, cela donnerait envie 57% des salariés de rester au sein d’une structure. Cela est d’autant plus vrai auprès des Millenials (18-29 ans) pour lesquels c’est un facteur de fidélisation pour 67% d’entre eux.

Ces résultats suggèrent qu’en éludant la question du sport, les entreprises passent à côté d’une plus-value importante sur plusieurs thèmes primordiaux, surtout avec l’arrivée des nouvelles générations sur le marché du travail.

Sébastien Bequart conclut : “En plus d’un enjeu de santé pour ses salariés, instaurer une offre sport au sein d’une entreprise contribue à l’image de marque et l’engagement des collaborateurs. Ces deux points sont aujourd’hui devenus des indicateurs d’attractivité. Il donc important de prendre ces enjeux au sérieux en travaillant sur le quotidien des salariés”.

Méthodologie
Etude en ligne sur système CAWI (Computer Assistance for Web Interview) réalisée du 24 au 31 octobre 2018 auprès d’un échantillon représentatif de 1012 salariés français âgés de 18 ans et plus selon la méthode des quotas (sexe, âge, catégorie socio-professionnelle, secteur d’activité et région de résidence).

La Rédaction

La Rédaction

HR Voice, un Webzine RH dédié à ceux qui veulent comprendre, débattre, répandre, entendre et faire entendre !
L’ambition de HR VOICE est de faire l’actualité RH en ayant comme leitmotiv une ligne éditoriale exigeante et innovante.
www.hr-voice.com
La Rédaction
La Rédaction

La Rédaction

HR Voice, un Webzine RH dédié à ceux qui veulent comprendre, débattre, répandre, entendre et faire entendre ! L’ambition de HR VOICE est de faire l’actualité RH en ayant comme leitmotiv une ligne éditoriale exigeante et innovante. www.hr-voice.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *