Prélèvement à la source J-20 : les entreprises se disent prêtes à l’accueillir

Après des mois de discussion, de doutes et de remises en question, l’entrée en vigueur du prélèvement à la source arrive à grands pas. Enjeu majeur pour les entreprises et les collectivités, cette réglementation fiscale va profondément changer le rôle et la responsabilité de l’employeur vis-à-vis de ses salariés. A l’approche du 1er janvier 2019,sont-ils prêts à endosser ce rôle ? Quelles sont leurs attentes ? Quelles sont leurs interrogations aujourd’hui ? Pour y répondre, Cegid acteur majeur des solutions de gestion pour les métiers de l’Expertise Comptable, de la Finance et de la Fiscalité, dela Paie et des Ressources Humaines et du Retail, dévoile les résultats de son sondage* national réalisé auprès de 3000 utilisateurs de ses solutions de paie(privés et publics).


Chiffres clés à retenir

  • Plus de 90% des entreprises feront du prélèvement à la source une priorité ;
  •         3/4 des entreprises ont su anticiper la mise en place du prélèvement à la source ;

11% des entreprises ne connaissent pas encore le timing leur mise en conformité.

Cegid met tout en œuvre pour faciliter la mise en place du PAS, comme il l’a fait précédemment pour la DSN et accompagne plus de 10 000 structures dans leur transition vers le prélèvement à la source. Intervenant auprès d’entreprises de toutes tailles (TPE, PME, grands comptes, ETI, etc.) et des collectivités, l’éditeur bénéficie d’un large panel et d’une vision complète de l’impact de cette réforme fiscale sur les entreprises et acteurs publics. À travers la diffusion d’un questionnaire auprès de ses clients ayant généré 3000 répondants, Cegid a souhaité compléter sa vision experte du sujet en analysant le niveau de maturité des entreprises vis-à-vis du PAS à J-20.

Le prélèvement à la source une priorité pour 90% des entreprises

Vivement recommandée depuis plusieurs mois par la DGFiP, la préparation au prélèvement à la source est une nécessité pour les entreprises dans la réussite de leur mise en conformité. Il semblerait que le message ait bien été compris car 90%des répondants ont prévu d’effectuer ou ont déjà mis en place la phase de préfiguration. Cette étape, effective depuis octobre, permet aux entreprises de faire figurer de manière fictive le montant prélevé à partir du 1er janvier 2019 sur le bulletin de paie de ses salariés. Elle ermet ainsi d’identifier certaines erreurs avant janvier 2019 et de les rectifier auprès de la DGFiP (il faut compter environ 3 mois de délai pour toute réclamation). L’objectif ? Faciliter l’intégration du PAS dans les structures privées et publiques pour maintenir la relation de confiance avec leurs collaborateurs.

À ce jour, près de 86%des entreprises ont déjà opté pour cette étape importante de préparation, parmi lesquelles 66,9% l’ont démarrée en octobre et 19,4% en novembre.

Malgré une prise de conscience significative par les entreprises, 10% des sondés déclarent ne pas être en mesure d’effectuer la phase de préfiguration.Sur toutes les réformes (DSN, Fusion Agric Arrco, Prélèvement à la source…),les retardataires ne sont pas forcément réfractaires au changement, mais sont soumis aux difficultés inhérentes à la vie d’un service de paie (turnover,absences pour raison de santé, changement de solutions de gestion, fusion,croissance externe…) qui empêchent de respecter les délais imposés par ces réformes

De même, parmi les acteurs disposés à anticiper le PAS,seulement 11,6% d’entre eux n’ont pas encore défini de date précise pour la préfiguration et 2,1% des répondants la mettront en application uniquement ce mois-ci.

Les entreprises restent encore dans l’attente d’un soutien pour réussir cette transition en toute sérénité

Même si les entreprises et collectivités ont intégré la préparation au PAS comme un enjeu essentiel pour maintenir un environnement social équilibré au sein de leur structure, une partie des répondants déclare avoir un réel besoin d’accompagnement pour réussir cette entrée en vigueur.

Pour certains, une formation aux outils et/ou à l’impact du PAS sur leur organisation sera suffisant quand d’autres expriment leur volonté de bénéficier d’un accompagnement dédié.

Cegid propose à ses clients une offre d’accompagnement à tiroir, utilisant toutes les possibilités du digital learning : formations à distance personnalisée, web formation mutualisée,contenus digitaux, replay des formations, quizz, ressources externes…

Un ChatBOT pour répondre aux interrogationsdes salariés

Comment est calculé mon taux d’imposition ? Que signifie taux personnalisé ? J’ai des revenus locatifs, comment vont-ils être pris en compte dans mon calcul d’imposition ? …

Autant d’interrogations pour lesquelles, le contribuable fait appel à son employeur ! Cegid,dont la volonté est de développer des innovations utiles en réponse à des besoins concrets identifiés, a lancé le 10 décembre un ChatBOT pour soutenir les responsables RH et les cabinets d’expertise comptable dans leurs interactions salariales sur le PAS.

Conçu grâce aux avancées de l’intelligence artificielle, cet outil est doté d’un service de conversations automatisées utilisant et analysant des bibliothèques de questions et de réponses. Pensé sur un modèle de Machine Learning, autrement dit de capacités d’apprentissage, ce robot logiciel pourra évoluer au gré des besoins des entreprises, des collectivités et des salariés.

Plus concrètement, ce chatbot, sous forme d’outil conversationnel, peut conseiller, informer et orienter sur les sources d’informations officielles les plus pertinentes.Accessible par internet et disponible sur ordinateur et smartphone, le ChatBOT de Cegid est destiné à toutes les parties prenantes du PAS : les responsables RH, les salariés et le contribuable, les collaborateurs de cabinets d’expertise comptable et principalement aux TPE/PME.

A Propos de Cegid

Cegid est un acteur majeur des solutions de gestion pour les professionnels des métiers de l’Expertise Comptable, de la Finance et de la Fiscalité, de la Paie et des Ressources Humaines et du Retail. Fort de son expérience de leader des solutions de gestion SaaS, Cegid accompagne la digitalisation des entreprises et des organisations publiques. Cegid combine une vision prospective et pragmatique des métiers, et la maîtrise des nouvelles technologies afin d’apporter de l’innovation utile. Avec une maîtrise unique du réglementaire. Cegid s’engage dans la durée avec ses clients.

Dans un monde en évolution rapide, Cegid ouvre les possibles et permet à chaque métier d’augmenter sa valeur ajoutée.

Cegid compte 2400 collaborateurs et vend ses solutions dans 75 pays. Cegid a réalisé un chiffre d’affaires de 332M€ en 2017. Pascal Houillon est le Directeur Général depuis mars 2017.

La Rédaction

La Rédaction

HR Voice, un Webzine RH dédié à ceux qui veulent comprendre, débattre, répandre, entendre et faire entendre !
L’ambition de HR VOICE est de faire l’actualité RH en ayant comme leitmotiv une ligne éditoriale exigeante et innovante.
www.hr-voice.com
La Rédaction
La Rédaction

La Rédaction

HR Voice, un Webzine RH dédié à ceux qui veulent comprendre, débattre, répandre, entendre et faire entendre ! L’ambition de HR VOICE est de faire l’actualité RH en ayant comme leitmotiv une ligne éditoriale exigeante et innovante. www.hr-voice.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *