Pourquoi allons-nous au bureau ?

CDB, premier cabinet de conseil indépendant spécialiste de l’aménagement des espaces de travail, présente aujourd’hui une enquête qui analyse la motivation et les raisons des Français de se retrouver physiquement dans les locaux de leur entreprise après des mois de travail à distance. 

La rentrée septembre 2021 va marquer un tournant pour les entreprises et salariés de l’Hexagone, qui vont devoir construire ensemble une nouvelle façon de collaborer. Cette longue période de pandémie pendant laquelle le travail à domicile s’est imposé, a relativement rapidement soulevé des questions quant aux priorités dans le travail de chacun. Un retour “à la normale”, comme avant la pandémie, n’est plus envisageable sur les sujets organisationnels comme managériaux.

L’épanouissement à travers l’environnement de travail  et la flexibilité

Suivant la logique des priorités revues suite au confinement, les Français sont 72% à souhaiter que leur entreprise leur donne plus de flexibilité concernant les horaires et la localisation. En effet, les actifs faisant partie de ceux qui ont télétravaillé depuis plus d’un an, ont dû s’adapter à leur nouvel environnement de travail et ont pu en apprécier certains attraits non négligeables. On observe d’ailleurs que le temps de trajet gagné (31%) et la flexibilité (19%) sont les choses qui leur manqueront le plus en revenant sur leur lieu de travail. De plus, après s’être habitués à un certain confort en travaillant depuis leur domicile, ils sont plus de 30% à souhaiter retrouver leur terrasse ou leur jardin au bureau et 20% leur salon, comme espaces de vie privée. 

Par ailleurs, l’enquête menée par Yougov  a permis de constater que pour 69% des Français, l’environnement de travail était l’élément contribuant le plus à leur épanouissement et ils ne sont d’ailleurs pas moins de 71% à vouloir que leurs espaces de travail soient optimisés. Ils sont également 64% à attacher beaucoup d’importance à la nature de leurs missions et au développement de leurs projets (62%). 

L’épanouissement à travers le lieu de travail 

Bien que le travail hybride soit désormais largement plébiscité, et qu’une part non négligeable des répondants (32%), se dise plus épanouie lorsqu’elle est en télétravail, près de la moitié des actifs se sentent davantage épanouis lorsqu’ils travaillent à leur bureau plutôt qu’à leur domicile (49%). Un sentiment d’autant plus partagé par les habitants des grandes villes (56%) qui vivent généralement dans des espaces plus restreints et sans nécessairement avoir d’espaces de vie extérieurs. Loin de leurs collègues et infrastructures, les Français se sont rendus compte pour 40% d’entre eux, que le lieu de travail contribue à donner du sens à leur travail mais aussi à rassembler les équipes (29%) et à améliorer la communication entre collègues (24%). En effet à ce jour, le lieu de travail représente un lieu de collaboration entre équipes pour 40% des actifs. En revanche, force est de constater que ce sentiment est significativement moins partagé par les répondants travaillant dans des TPE (28%), assurément dû au faible nombre d’employés. 

L’enquête présente en outre d’autres raisons secondaires qui poussent les Français à revenir au bureau, comme l’environnement qu’ils jugent plus propice à la concentration (28%), une meilleure ergonomie du poste de travail (23%), le fait d’avoir son propre bureau (22%) et de profiter d’équipements numériques (20%). 

L’épanouissement à travers le lien entre collaborateurs

Sans grande surprise suite à une pandémie qui a isolé les Français et les a éloignés de leurs différents groupes sociaux – famille, amis et collègues – le lien social semble être au cœur des motivations poussant à revenir travailler dans les locaux de l’entreprise. En effet, selon l’étude menée par Yougov pour CDB, près d’un sondé sur deux décide de retourner au bureau afin de retrouver la convivialité avec ses collègues (47%) et ils sont 62% à dire que la communication avec leurs collègues est un élément contribuant fortement à leur épanouissement. Dans le même sens, l’importance de la collaboration entre équipes (40%) est également soulignée par les travailleurs Français. 

Enfin, des actions visant à améliorer le lien entre les collaborateurs au sein des entreprises sont très majoritairement souhaitées par presque trois quarts des actifs (74%). Pour cette rentrée 2021, les dirigeants d’entreprise vont donc devoir adapter leurs organisations managériales et probablement proposer un modèle de travail hybride, de flex office et des lieux de travail qui favorisent les échanges entre collaborateurs ainsi qu’un environnement propice à leur épanouissement. 

Méthodologie : Enquête réalisée par YouGov pour CDB auprès d’un échantillon de 1 026 actifs Français de plus de 18 ans, représentatifs de la population française, en août 2021.

À propos de CDB

CDB est un cabinet de conseil spécialiste de l’aménagement des espaces de travail. Le cabinet souhaite aligner la vision et la culture des organisations pour créer des environnements inclusifs qui motivent le développement individuel et collectif des utilisateurs. CDB a pour vocation de créer du lien afin de créer un lieu où les collaborateurs aiment se retrouver. Le cabinet compte 120 collaborateurs, répartis sur 2 agences, Paris et Lyon, et réalise 250 projets par an pour un chiffre d’affaires moyen de 50 millions d’euros.

La Rédaction

La Rédaction

HR Voice, un Webzine RH dédié à ceux qui veulent comprendre, débattre, répandre, entendre et faire entendre ! L’ambition de HR VOICE est de faire l’actualité RH en ayant comme leitmotiv une ligne éditoriale exigeante et innovante. www.hr-voice.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.