Les métiers du digital en 2018, état des lieux et perspectives

Aquent présente les résultats de son étude dédiée au panorama et aux perspectives des métiers et compétences du digital en 2018 . Cette étude, réalisée de février à mai 2018 en partenariat avec l’EBG (Electronic Business Group) et avec le concours de Stratégies, a pour ambition de donner une vue d’ensemble sur les métiers du digital de demain. En s’appuyant sur des données concrètes et chiffrées, elle met en lumière les mutations des métiers ainsi que l’évolution des besoins en termes de compétences (‘hard skills’ et ‘soft skills’).

Composée de deux volets majeurs, les métiers et les compétences du digital ainsi qu’une expertise sur les métiers et les compétences de la Data et de l’IA/IoT, elle s’adresse aux RH et directions opérationnelles (digitale, marketing, technique, etc). Articulée autour d’un questionnaire administré à près de 1500 répondants pour appréhender le marché actuel dans sa globalité, elle a aussi approfondi certains points clés, en interviewant une vingtaine d’experts dont des Chief Digital Officers, des Chief Data Officers, des Directeurs Marketing, des Directeurs de l’Innovation, ou encore des experts MarTech issus de grands groupes français et internationaux.

 

Les principaux résultats de l’étude :

  • Une évolution toujours plus rapide des métiers marketing et digitaux : face à la révolution technologique, on assiste à l’émergence de nouveaux métiers dans le marketing et la communication. Afin de dresser un état des lieux des métiers actuels dans ces secteurs et de projeter les évolutions possibles, l’étude se concentre sur les métiers les plus récents et les plus concernés comme la Data (84%), l’expérience client (78%) et le marketing (55%). Viennent ensuite les métiers de la R&D (44%), de la communication (36%) et du développement web/mobile. Cependant, l’étude montre que ces mêmes métiers peinent à recruter du fait du manque de profils : les métiers de la Data arrivent en tête (69%), suivis de l’expérience client (41%) et du développement web/mobile (37%).
  • Une recrudescence des softs skills vs les hard skills : afin de répondre à l’évolution des métiers, la pyramide des compétences recherchées évolue avec en tête de l’étude la flexibilité (84%), l’esprit d’équipe (68%), l’envie d’apprendre (63%), la créativité (62%) et l’ouverture d’esprit (60%). Cependant, des ‘hard skills’, compétences indispensables dans les métiers du marketing et de la communication, sont aussi plébiscitées telles que le data marketing (80%), les connaissances des méthodes UX (66%) et la connaissance des méthodes agiles (62%).
  • Des concessions obligatoires pour recruter les meilleurs talents : pour répondre à leurs besoins en compétences, 66% des recruteurs sont prêts à faire des concessions à l’embauche sur le diplôme, 55% sur les conditions de travail (aménagement des horaires) et 43% sur la durée du processus de recrutement. Les RH et les directions opérationnels feraient davantage de concessions sur les ‘hard skills’ que sur les ‘soft skills’.

 

Pour Charlotte Vitoux, Country Manager France d’Aquent : « Dans un monde marqué par des bouleversements technologiques rapides, notre agence internationale de talents pour les métiers du marketing, de la création et du digital doit anticiper les évolutions des métiers et les besoins en compétences de demain. L’étude permet d’identifier les leviers nécessaires à la réussite de la transformation digitale des entreprises. »

 

 

A propos d’Aquent :

Aquent est l’agence internationale de talents spécialisée sur les métiers du marketing, de la création et du digital en Europe, aux États-Unis et en Asie-Pacifique. Elle aide les marques à recruter leurs équipes pour mener leur transformation digitale. Aquent s’appuie sur 30 années d’expertise de l’intérim et du recrutement, sur son puissant réseau international, et sur son offre de formation Aquent Gymnasium, pour trouver les talents qui font la différence. Aquent enrichit les équipes de ses clients avec les compétences marketing, créatives, digitales et techniques dont ils ont réellement besoin, au gré de l’évolution de leurs projets. L’intérim de talents garantit créativité, souplesse et rentabilité des projets.

 

A propos de l’EBG :

Avec 660 sociétés adhérentes, dont l’intégralité du CAC 40 et du SBF 120 et plus de 160 000 professionnels, l’EBG constitue le principal think-tank français sur l’économie digitale. L’EBG a pour vocation d’animer un réseau de décideurs, en suscitant des échanges permettant aux cadres dirigeants de se rencontrer et de partager bonnes pratiques et retours d’expérience. Plus de 200 événements et 25 ouvrages sont réalisés chaque année, permettant de fédérer des décideurs d’entreprises issus de tous les métiers : Directeurs Marketing, Directeurs Digital, DSI, DRH, DG, Directeurs Achats, etc.

La Rédaction

La Rédaction

HR Voice, un Webzine RH dédié à ceux qui veulent comprendre, débattre, répandre, entendre et faire entendre !
L’ambition de HR VOICE est de faire l’actualité RH en ayant comme leitmotiv une ligne éditoriale exigeante et innovante.
www.hr-voice.com
La Rédaction
La Rédaction

La Rédaction

HR Voice, un Webzine RH dédié à ceux qui veulent comprendre, débattre, répandre, entendre et faire entendre ! L’ambition de HR VOICE est de faire l’actualité RH en ayant comme leitmotiv une ligne éditoriale exigeante et innovante. www.hr-voice.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *