L’égalité femmes-hommes : un levier de performance pour les organisations

Depuis plus de 25 ans, la mission de Great Place To Work® consiste à accompagner les organisations dans leur transformation managériale et culturelle, afin de les aider à devenir des entreprises où il fait bon travailler, pour tous. Great Place To Work® s’est imposé comme un observateur privilégié des entreprises, mais aussi plus largement de la société.

Il dévoile aujourd’hui des chiffres inédits sur la place des femmes en entreprise et l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Cette enquête a été menée en 2018 auprès d’un échantillon représentatif de 2866 salariés, avec un focus sur les jeunes générations (ici, les salariés de moins de 35 ans).

 

Des jeunes générations de plus en plus sensibles à l’égalité femmes-hommes

L’enquête de Great Place To Work® révèle que les nouvelles générations apparaissent comme plus attentives, et potentiellement moins tolérantes, aux comportements sexistes : 63 % des jeunes les identifient comme un frein que peuvent rencontrer les femmes pour évoluer dans l’entreprise, contre

60 % de la population française en moyenne.

La même étude nous apprend que les jeunes sont plus optimistes que la moyenne sur la place des femmes en entreprise : ils sont 68 % à penser que l’entreprise est un environnement propice à la réussite des femmes (contre 65 % des Français) ; 77 % à considérer que les rémunérations sont égales entre les salariés et salariées (contre 73 %), et 63 % à affirmer que les femmes ont les mêmes chances que les hommes d’accéder à des postes de direction (contre 59%).

 

Une avance significative dans les entreprises labellisées « Great Place To Work® »

Les données du Trust Index©1 de Great Place To Work®, sur la période 2008-2018, révèlent qu’il a eu une légère amélioration de la perception des femmes quant à l’équité de traitement dans les entreprises labellisées par Great Place To Work® France (+ 5 points, passant ainsi de 80 à 85 %).

Cette question est en effet posée à l’ensemble des personnes interrogées dans le cadre du Trust

Index©. L’écart est bien plus flagrant avec l’ensemble des salariés français, dont seule une petite majorité (65 % des femmes et 66 % des hommes) a le sentiment que tous les collaborateurs sont

1 Le Trust Index© est un outil clé du Palmarès Best Workplaces. Il comprend 64 questions, est envoyé à l’ensemble des collaborateurs de l’entreprise et compte pour 2/3 de la note finale de l’entreprise.

2 traités équitablement quel que soit leur sexe. Ainsi, il apparaît clairement que les femmes sont mieux considérées dans les entreprises où il fait bon travailler.

Non seulement, la perception de la qualité de vie au travail par les salariés est meilleure dans les entreprises où les femmes occupent des postes de pouvoir, mais les femmes jouent un rôle significatif sur le chiffre d’affaires, la rentabilité, la productivité et la création d’emplois de l’entreprise.

Pour Nathalie Neves, en charge de l’analyse des pratiques managériales chez Great Place To Work®, « l’inclusion est au coeur des préoccupations des entreprises où il fait bon travailler, mais aussi de leur écosystème. C’est d’ailleurs un des critères sur lesquels nous évaluons leurs pratiques. Nous considérons que les entreprises ont aujourd’hui un rôle social et sociétal à remplir pour répondre aux attentes de leurs salariés, qui sont aussi des citoyens ».

Un leadership féminin victime de stéréotypes persistants

Bien que l’équité soit meilleure et que le nombre de femmes à des postes stratégiques soit en augmentation, dans la plupart des entreprises et en particulier dans les « great places to work », les représentations stéréotypiques négatives sont toujours bel et bien présentes.

À la question : quels sont les freins qui se mettent à travers des carrières féminines, il en ressort entre autres : les comportements sexistes (60 %), la vie de famille/la maternité (55 %), « la tradition propre à l’entreprise » (40 %) et la tradition propre au secteur (28 %).

Parmi les freins identifiés, on retrouve également l’auto-censure (14 %), les compétences (9 %), la formation (8 %) et l’envie (5 %), qui soulignent à quel point les femmes sont influencées par l’image qu’elles renvoient dans l’entreprise. Le leadership féminin est encore bien souvent perçu comme différent du leadership masculin,
pour 71 % des Français. En d’autres termes, certaines qualités sont encore typiquement attribuées
aux femmes. L’enquête Great Place To Work® souligne que l’écoute, la communication, et
l’empathie sont largement en tête avec respectivement 69 %, 52 % et 44 % des réponses. En queue
de peloton, on retrouve la vision stratégique (25 %) et le pragmatisme (18 %), qui sont pourtant
des qualités incontournables pour des postes stratégiques/ de direction, mais sont encore
majoritairement considérées comme étant des qualités « masculines ».
Par ailleurs, même lorsque les femmes parviennent à de très hauts postes, elles restent souvent
associées à des qualités relationnelles. C’est pourquoi elles tendent à rester dans des fonctions telles
que les RH, la communication ou la RSE.
Enfin, Great Place To Work® soulève le constat suivant : alors même que 87 % des salariés
interrogés affirment qu’ils accorderaient la même confiance à une femme qu’à un homme pour
diriger une entreprise, ces mêmes salariés ont tendance à associer le leadership féminin à des soft
skills (communication, écoute, collaboration, empathie). Ceci témoigne de l’évolution des qualités
nécessaires pour les dirigeants, mais aussi de la carte que les femmes ont à jouer en termes de
leadership.

 

À propos de Great Place to Work®
Great Place To Work® est l’acteur de référence sur la qualité de vie au travail. Ses équipes d’experts
accompagnent la transformation culturelle des organisations depuis plus de 25 ans. Grâce à une
méthodologie structurante et unique, il évalue la perception des collaborateurs et les pratiques des
entreprises. Il propose également des solutions d’accompagnement sur-mesure pour aider les
organisations à devenir et rester des great places to work et à ancrer la confiance au coeur de leur
culture d’entreprise. L’objectif : nourrir durablement leur performance globale et l’épanouissement
de leurs collaborateurs !

La Rédaction

La Rédaction

HR Voice, un Webzine RH dédié à ceux qui veulent comprendre, débattre, répandre, entendre et faire entendre ! L’ambition de HR VOICE est de faire l’actualité RH en ayant comme leitmotiv une ligne éditoriale exigeante et innovante. www.hr-voice.com