Korn Ferry Futurestep dévoile les tendances 2018 du recrutement

Plus personnalisé, plus segmenté, plus stratégique et plus tourné vers la génération à venir : voici les tendances mondiales de recrutement d’après les experts de Futurestep, division du cabinet de conseil en management des ressources humaines Korn Ferry.

 

Les tendances en matière de recrutement pour 2018 selon Korn Ferry :

  • L’Intelligence Artificielle (IA) et les nouvelles technologies transforment le métier de recruteur
  • Le ciblage des candidats devient personnalisé et segmenté
  • Le déploiement du travail à distance tend à rendre obsolète la nécessité de se déplacer
  • Les Millennials deviennent managers, provoquant des changements de dynamique au travail
  • Promotion : le recrutement en interne est à la hausse
  • Les interactions directes et immédiates : de nouveaux canaux pour échanger avec les candidats
  • Une demande de transparence et d’authenticité dans la présentation de la culture d’entreprise
  • La prise de conscience de l’importance de l’expérience candidat – les candidats sont aussi des clients potentiels
  • Changer fréquemment d’emploi n’est plus un tabou

 

« Les grandes avancées technologiques sont au cœur de l’évolution des processus de recrutement. Ils permettent aux recruteurs de se recentrer sur les sujets les plus importants : les collaborateurs, en tant qu’éléments clés de la performance d’une entreprise. Les processus de recrutement vont être complétement repensés dans les 5 ou 10 ans à venir. » commente Xavier Segrestin, Directeur du développement et des opérations chez Korn Ferry Futurestep France.

Par ailleurs, « les Millenials aspirent à de nouvelles structures organisationnelles. Ils communiquent au travers de nouveaux canaux et souhaitent plus de flexibilité dans leur travail. Dans un contexte où les salariés recommencent à changer régulièrement d’emploi, la dimension culturelle de l’entreprise est plus que jamais clé pour attirer des candidats. » ajoute François Godin, Executive Manager chez Korn Ferry Futurestep France.

 

Une enquête menée par Korn Ferry en décembre 2017 montre que les Millenials accordent également beaucoup d’importance à la culture d’entreprise, souhaitent donner du sens à leur travail, et relever de nouveaux défis. En effet, 33% des professionnels interrogés déclarent souhaiter changer de travail pour cause d’ennui et envie de challenge. 24% d’entre eux car ils ne se retrouvent pas dans la culture d’entreprise.

 

  1. L’Intelligence Artificielle (IA) & les nouvelles technologies transforment le métier de recruteur

L’IA prend finalement sa place dans les procédés de recrutement, grâce à sa capacité à identifier rapidement des candidats correspondant au profil recherché. Le Big Data et l’IA seront de plus en plus importants dans nos procédés de recrutement. Les entreprises peuvent désormais rassembler sur une seule et même plateforme l’ensemble des étapes du processus de recrutement : la recherche de candidats, les tests de sélection, la planification des entretiens, l’évaluation des modèles de rémunération ainsi que le suivi des candidats dans le cadre d’opportunités futures.

Cela signifie-t-il la fin du poste de recruteur ? Au contraire, celui-ci devient d’autant plus primordial. La technologie prend en charge un travail considéré comme chronophage et à faible valeur ajoutée. Cela permet aux recruteurs de concentrer leurs efforts et leur attention pour proposer des expériences de recrutements différenciantes et immersives et pour délivrer une forte expertise conseil à leurs clients.

 

  1. Le ciblage des candidats devient personnalisé et segmenté

L’IA et les outils offerts par les nouvelles technologies permettent un ciblage plus précis de la typologie de candidats souhaités et ouvrent la voie à une communication hyper-personnalisée.

Par exemple, les recruteurs utilisent de plus en plus des filtres géographiques pour cibler des candidats (via de la publicité ou des sms) dans des zones géographiques spécifiques. Cet outil peut notamment s’avérer déterminant lorsqu’une entreprise entre sur un marché avec un besoin de recrutement sur une localisation géographique particulière.

 

  1. Le déploiement du travail à distance tend à rendre obsolète la nécessité de se déplacer

 

Même si l’offre est parfaite, de nombreux candidats potentiels ne souhaitent pas déménager pour obtenir un nouveau poste. De nombreuses entreprises instaurent donc une flexibilité qui permet aux employés de travailler d’où ils souhaitent en se connectant à distance. Cette pratique s’est généralisée, notamment dans les départements tels que l’IT, le marketing ou la vente, qui peuvent travailler de n’importe où grâce à la vidéoconférence et une bonne connexion à internet. L’aspect négatif : un manque de communication et d’interaction entre les salariés, qui pourrait avoir comme conséquence une perte de culture d’entreprise.

 

  1. Les Millennials deviennent managers, provoquant des changements de dynamique au travail

Depuis leur entrée dans le monde du travail, la génération des Millenials est réputée pour son impatience quand on parle de progression. L’attente est désormais arrivée à échéance pour cette génération dont la plupart dépasse maintenant la trentaine et occupe des postes de managers, engageant alors des changements de dynamiques au travail. Adeptes de la flexibilité au travail, ils aspirent à généraliser cette pratique désormais aux équipes qu’ils dirigent.

Faire vivre la culture d’entreprise est clé dans leur façon de gérer leurs équipes. Ils apportent beaucoup et s’investissent dans les entreprises, mais il ne faut toutefois pas oublier de les encadrer. Beaucoup ont rapidement progressé au sein de l’entreprise pour occuper des postes à responsabilités. Ils doivent par conséquent maintenant apprendre à manager leurs équipes, incluant souvent des personnes plus expérimentées et/ou âgées qu’eux. C’est de plus une génération qui a grandi dans un environnement en pleine mutation digitale : il leur faut résister à la tentation de ne communiquer que par le biais d’un écran avec leurs équipes et leurs partenaires.

 

  1. Promotion : le recrutement en interne est à la hausse

Ce n’est plus un secret, le marché du travail évolue très rapidement et les technologies transforment les métiers, toutes industries confondues. Cela signifie que certaines compétences métiers sont difficiles à trouver. Ainsi de plus en plus de dirigeants vont valoriser les compétences développées par des salariés au cours de leur évolution dans l’entreprise.

La connaissance des procédures et de la culture d’entreprise donne un avantage de poids à des candidats internes face à des candidates externes à l’entreprise, notamment quand il y a un besoin d’adaptation et de compréhension rapide sur un nouveau poste. Entre deux candidats ayant les mêmes qualifications et compétences, un recrutement interne aura tendance à être privilégié.

 

  1. Les interactions directes et immédiates : de nouveaux canaux pour échanger avec les candidats

Des processus de recrutements accompagnés de journées entières d’entretiens et de tests ne sont désormais plus d’actualité. Aujourd’hui, les candidats veulent des processus de recrutement simplifiés et plus rapides. Ils souhaitent communiquer plus simplement avec l’entreprise, par sms, WhatsApp ou encore les réseaux sociaux comme Twitter et Instagram. Cela a pour conséquence une communication accrue entre les recruteurs et les candidats à chaque étape du processus de recrutement.

 

  1. Une demande de transparence et d’authenticité  dans la présentation de la culture d’entreprise

Pour les candidats, la culture d’entreprise ainsi que la qualité de vie sont deux facteurs déterminants dans leur sélection du lieu et de l’entreprise pour laquelle ils souhaitent travailler.

Les candidats souhaitent donc pouvoir échanger avec des salariés  de l’entreprise pour mieux appréhender les aspects négatifs et positifs de la culture et du poste. La communication sur ces sujets peut prendre différentes formes : des témoignages écrits ou vidéos des employés ou encore par l’utilisation de l’IA.

Cela permet ainsi aux candidats de se projeter dans l’entreprise et d’évaluer s’ils pourraient s’y plaire.

 

  1. La prise de conscience de l’importance de l’expérience candidat : les candidats sont aussi des clients potentiels

En fonction de la taille et de l’industrie dans laquelle l’entreprise évolue, il est possible que le candidat soit ou devienne un consommateur, client ou partenaire. Ils doivent donc être considérés comme tels et être traités de manière respectueuse et égalitaire pendant l’ensemble du processus. D’après une étude Korn Ferry Futurestep menée auprès de professionnels, plus de 50% d’entre eux déclarent ne plus être client de l’entreprise à la suite d’une mauvaise expérience en tant que candidat.

 

  1. Changer fréquemment d’emploi n’est plus un tabou

Auparavant, trouver un candidat qualifié correspondant aux besoins était une des missions les plus difficiles du recruteur. Aujourd’hui, avec l’IA, le Big Data, et les réseaux sociaux, il peut être plus simple d’identifier un vivier plus important de candidats potentiels. Les candidats sont ainsi plus régulièrement contactés par des recruteurs et plus à l’écoute du marché. La tendance montre qu’ils sont nombreux à ne pas hésiter à changer d’emploi régulièrement, notamment sur des fonctions très demandées (poste d’ingénieurs, métiers dans les technologies par exemple). Les entreprises doivent en prendre conscience et réfléchir à leur stratégie pour garder les talents en proposant à leurs employés des opportunités de progression et de développement au sein de l’entreprise et en mettant en place des politiques de rémunérations et avantages sociaux.

 

A propos de Korn Ferry

Korn Ferry est un cabinet international  de conseil  en organisation et management des ressources humaines nouvelle génération. Nous apportons aux entreprises une réponse globale à l’intersection de la stratégie, de l’organisation et des hommes. Tout aussi essentiel pour les entreprises, nous les aidons à identifier et attirer les Talents dont elles ont besoin pour déployer leur stratégie. Près de 7000 collaborateurs sont au service de nos clients dans plus de 50 pays.

La Rédaction

HR Voice, un Webzine RH dédié à ceux qui veulent comprendre, débattre, répandre, entendre et faire entendre !
L’ambition de HR VOICE est de faire l’actualité RH en ayant comme leitmotiv une ligne éditoriale exigeante et innovante.
www.hr-voice.com
La Rédaction
La Rédaction

La Rédaction

HR Voice, un Webzine RH dédié à ceux qui veulent comprendre, débattre, répandre, entendre et faire entendre ! L’ambition de HR VOICE est de faire l’actualité RH en ayant comme leitmotiv une ligne éditoriale exigeante et innovante. www.hr-voice.com