HAYS publie son enquête sur la cohabitation des générations en entreprise

Entre les générations des baby-boomers (1942-1959), des X (1960-1979), des Y (1980-1995) et des Z (nés après 1995), ce sont des salariés aux méthodes de travail, mais aussi aux expériences, valeurs et attentes différentes, qui cohabitent désormais dans le monde professionnel. Attentif aux préoccupations de ses clients et des candidats, le cabinet Hays, leader mondial du recrutement spécialisé, s’est intéressé à la question de la cohabitation des générations au sein des entreprises, et publie aujourd’hui les résultats de cette enquête. Elaborée à partir d’un panel de près de 1000 candidats et entreprises, elle fait le point sur la façon dont les différentes générations appréhendent le milieu du travail et met à mal quelques clichés.   
Stéréotypes vs réalité : les clichés mis à mal

Les stéréotypes sur les différentes générations au travail ont la vie dure. Par exemple, si les Baby-boomers et la génération X sont perçus comme très loyaux et respectueux de la hiérarchie, avec un fort attachement à la sécurité de l’emploi, les membres des générations Y et Z, eux, seraient plus mobiles et autonomes, avec une forte envie d’entreprendre et quelques difficultés avec l’autorité.

Pourtant, malgré ces idées reçues sur chacune des générations, l’étude Hays montre que les différentes générations semblent avoir une vision commune du travail. Elles se rejoignent ainsi sur l’importance de l’équilibre vie privée et vie professionnelle, l’accomplissement de soi, la sécurité de l’emploi et la liberté au travail.

En outre, les modes de communication diffèrent peu : on s’aperçoit que les jeunes générations préfèrent aussi communiquer de vive voix avec leurs collaborateurs et manager, et non par le biais de messageries instantanées comme on pourrait le penser. Pour finir, toutes les générations s’accordent sur les compétences essentielles à avoir au travail : l’autonomie, l’innovation, et l’ambition figurent parmi les trois qualités essentielles à la réussite professionnelle.

 

Les principales sources de conflits entre générations au travail

26% des Baby-boomers et des X, et 39% des Y et des Z, citent « les différentes méthodes de travail » comme principale source de conflits entre les générations au travail. Ceci fait principalement référence à la notion de temps travaillé : les jeunes générations aiment pouvoir gérer plusieurs choses en même temps. Elles s’accordent davantage de temps libre dans leur journée de travail et s’octroient régulièrement des « micro-pauses » pour répondre à des sollicitations personnelles tandis que les Baby-boomers et X sont davantage focalisés sur une seule tâche.

Par ailleurs, pour près d’une personne sur 4 appartenant aux générations Y et Z, l’usage des technologies est davantage une source de conflits que pour les répondants issus des générations Baby-boomers et X (15%).

 

Améliorer la cohabitation des générations

46% des répondants, toutes générations confondues, estiment que le levier le plus efficace pour améliorer la cohabitation des générations dans l’entreprise est la création de binômes intergénérationnels. Le parrainage via un système de mentorat classique (un expert d’un secteur vers une personne qui a des connaissances à acquérir) et de mentorat inversé (l’accompagnement d’un dirigeant par un membre issu de la génération Y) apparaît alors comme une solution pour développer des synergies entre les différentes générations et booster les performances de l’entreprise.

La Rédaction

La Rédaction

HR Voice, un Webzine RH dédié à ceux qui veulent comprendre, débattre, répandre, entendre et faire entendre !
L’ambition de HR VOICE est de faire l’actualité RH en ayant comme leitmotiv une ligne éditoriale exigeante et innovante.
www.hr-voice.com
La Rédaction
La Rédaction

La Rédaction

HR Voice, un Webzine RH dédié à ceux qui veulent comprendre, débattre, répandre, entendre et faire entendre ! L’ambition de HR VOICE est de faire l’actualité RH en ayant comme leitmotiv une ligne éditoriale exigeante et innovante. www.hr-voice.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *