Étude – Salariés & Ressources Humaines : la grande incompréhension

Ils sont investis, passionnés, au service des salariés et de la performance de l’entreprise… et pourtant les services RH souffrent souvent d’un déficit d’image. C’est ce que montre la deuxième édition de l’étude Fed Human sur la perception des RH par les salariés[1]. Comment l’action des Ressources Humaines est-elle perçue par les salariés ? La vision qu’ont les experts RH de leur fonction est-elle cohérente avec la perception des salariés ? Fed Human a recueilli le point de vue des salariés sur leurs ressources humaines pour le confronter à celui des décisionnaires.

[1] La première édition a été réalisée en 2015.

Fed Human propose un focus « actualité », synthétisant les échanges réguliers que le cabinet a entretenu avec ses interlocuteurs RH pendant la crise sanitaire actuelle, à partir du premier confinement jusqu’à aujourd’hui. Ce focus permet de comparer les résultats de l’étude avec le ressenti des équipes RH à l’aune de la crise sanitaire. Au début de ce deuxième confinement, il est l’occasion de faire le point sur les enjeux de la fonction RH au sein des entreprises.

Fed Human (Groupe Fed), le cabinet de recrutement spécialisé dans les métiers des Ressources Humaines publie les résultats de son Étude RH 360°. Plus de 2 000 candidats[1] et 353 professionnels des RH ont livré leurs regards croisés sur la fonction transversale des Ressources Humaines entre janvier et mars 2020. Des enseignements utiles tant pour les candidats que les recruteurs, qui souhaitent se confronter à l’image qu’ils renvoient à leurs collaborateurs. Cette étude donne une image des services RH et de leurs relations avec les salariés, avant la crise sanitaire et le confinement. En complément, l’étude propose un Focus sur les RH au temps de la crise sanitaire.
[1] 2083 candidats issus de la base de données du Groupe Fed, tous secteurs d’activité confondus. 

Les RH : un rôle clé au sein de l’entreprise

Avec un taux de sollicitation qui passe de 50 % en 2015 à 60 % aujourd’hui, quelle que soit la taille de la structure, le rôle clé des RH se confirme. Cependant, les sollicitations sont moins nombreuses : 65 % des salariés déclarent solliciter une fois par an ou plus leur référent RH, contre 80 % en 2015.
Comme en 2015, les décisionnaires RH se déclarent majo­ritairement disponibles pour répondre aux salariés (71 %), surtout dans les PME entre 10 et 250 salariés (79 %). Il est à noter que près d’un quart des répondants estiment que leur référent RH ne leur répond jamais.

Différences de perceptions des missions RH 

  • Interrogés sur les trois principales missions d’un service RH, la réponse des salariés est la même que lors de l’étude de 2015 :

Recrute­ment, accompagnement des salariés, paye et adminis­tration du personnel.
La mission “paye” a cependant perdu 30 points au profit, notamment, des mis­sions d’accompagnement (fidélisation et motivation des salariés).

  • Les décisionnaires RH ont quant à eux fait entrer au Top 3 la mission de fidélisation/motivation des salariés, reléguant ainsi la mission “paye et administration du personnel” en 4ème position.

Ainsi, les professionnels des ressources humaines font clairement prévaloir leurs missions d’accompagnement et de conseils aux salariés devant des missions plus “administratives”.

À noter que, tout comme en 2015, ils sont 35 % parmi les décisionnaires RH à penser que la mission “procé­dures disciplinaires” est citée comme l’une des 3 prin­cipales missions de leur service par les salariés. Elle n’arrive pourtant qu’en 8ème place à leurs yeux.

Les décisionnaires RH présupposent à tort que leur action n’est pas comprise des salariés

Alors que 59 % des décisionnaires pensent que les salariés n’ont pas une image claire des actions RH au sein de l’entreprise ; 58 % des salariés disent le contraire. Cependant, en 2015, ils étaient 76 % à partager ce sentiment. Les choses semblent s’être dégradées. Les candidats ayant répondu non à cette question (42 %) ont le plus souvent cité comme cause, le manque de communication du service RH quant à ses actions. Autre point intéressant à noter : les salariés de moins de 5 ans d’expérience et ceux de plus de 30 ans d’expérience sont ceux qui ont l’image la plus claire de l’action de leur service RH dans leur entreprise (à 67 % contre 53 % en moyenne pour les autres). Est-ce à dire qu’ils sont ceux qui s’y intéressent le plus ? Les 29 % des décision­naires RH qui se disent moins disponibles pointent du doigt le manque de moyens (équipes en sous-effectifs, pas de SIRH…) et la multiplication des sujets assignés à leurs équipes.

FOCUS – Le travail des RH pendant la crise sanitaire : ce qu’ils en disent

Dans leurs échanges quotidiens avec les équipes Fed Human, les professionnels des ressources humaines livrent depuis le début de la crise sanitaire, les sentiments qu’elle leur inspire et ses conséquences sur l’entreprise et leurs missions.

  • Pendant le confinement, ils ont dû faire face, dans l’urgence, à de nombreuses tâches pour permettre à l’entreprise de continuer de fonctionner dans les meilleures conditions possibles, comme mettre en place les premières mesures : télétravail, activité partielle, application des décrets gouvernementaux et réorganisation du travail des équipes.
  • Depuis le 11 mai, les salariés sont en majorité revenus en entreprise, l’activité a repris plus ou moins normalement selon les entreprises et le secteur d’activité. Comment les missions des décisionnaires RH ont évolué avec ce nouveau paradigme ?

« Nos contacts RH nous expriment que depuis le déconfinement et pour certains, depuis le retour des salariés dans les entreprises, ils ont continué à s’adapter au jour le jour. Aménagement des bureaux, fourniture des EPI, réalisations de planning de présence, déploiement des décrets gouvernementaux, mise en place des protocoles, nomination et formation de responsables COVID, continuité des plans de formation… Mais surtout, précise-t-il, la mission qui est apparue alors qu’on l’attendait moins est le volet disciplinaire du fait du non-respect des gestes barrières en entreprises, des personnes parties télétravailler à l’étranger sans prévenir, des personnes en télétravail qui se mettaient off line pendant les heures de travail… ».

Sébastien CHARMILLE, Directeur Fed Human
  • La crise sanitaire et ses différents épisodes ont encore montré combien la fonction RH est stratégique au sein des entreprises car garante de la conciliation de l’ensemble des impératifs RH, sociaux et juridiques dans un contexte de forte charge de travail.

À propos de Fed Human

Créé en 2010, Fed Human est une marque du Groupe Fed spécialisée dans le recrutement des fonctions ressources humaines et paye. Le cabinet, présent à Paris et à Lyon intervient sur toute la France pour des postes en entreprises : ressources humaines, relations sociales, formation et paye… 11 consultants composent l’équipe Fed Human.

À propos du Groupe Fed

Créé en 2001, le Groupe Fed est le premier groupe français indépendant en recrutement temporaire et permanent spécialisé qui rassemble 11 cabinets de recrutement 

La Rédaction
La Rédaction

La Rédaction

HR Voice, un Webzine RH dédié à ceux qui veulent comprendre, débattre, répandre, entendre et faire entendre ! L’ambition de HR VOICE est de faire l’actualité RH en ayant comme leitmotiv une ligne éditoriale exigeante et innovante. www.hr-voice.com

Une réflexion sur “Étude – Salariés & Ressources Humaines : la grande incompréhension

  • Avatar
    14 novembre 2020 à 19 h 29 min
    Permalien

    As que vous pouvez nous commente sur ce sujet.
    (La gestion des ressource humaine dans le contexte de covid19)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.