Comment les Français voient-ils l’emploi en 2021 ?

  • Pour 48 % des Français, l’année 2021 sera bénéfique pour l’emploi
  • 59 % espèrent que la crise sanitaire va créer de nouvelles embauches
  • 57 % pensent que le télétravail peut aussi générer des emplois
  • 39 % des Français ignorent s’ils vont essayer de changer de travail cette année
  • Pour leur prochain job, le télétravail sera primordial pour 51 % des Français et important pour 35 %
  • Plus de 67 % des Français avouent ressentir un sentiment négatif pour 2021

Pour cette nouvelle année, QAPA, la plateforme de recrutement par l’intérim, a interrogé plus de 4,5 millions de candidats afin de savoir comment ils appréhendaient 2021. Une enquête qui montre que les prévisions des Français sont mitigées…

*Méthodologie : Sondage réalisé entre le 22 et le 29 décembre 2020 auprès de 4,5 millions de candidats sur la plateforme QAPA. Analyse réalisée par quotas. Parmi ces personnes interrogées, 52 % d’entre elles sont des non-cadres et 48 % sont des cadres. Femmes : 51 % Hommes : 49 %. Toutes les informations mises en avant par les candidats sont déclaratives.

2021 bénéfique pour l’emploi  

Si l’année 2020 a connu des bouleversements sans précédents, celle à venir risque d’être également très compliquée. Heureusement, 48 % des Français pensent que 2021 sera bénéfique pour l’emploi (20 % très bénéfique et 28 % un peu). Plus de 29 % sont plutôt pessimistes quant à d’éventuelles améliorations des embauches et 23 % sont dans l’expectative la plus totale.

Selon vous, l’année 2021 sera-t-elle bénéfique pour l’emploi ?
RéponsesPourcentages
Oui totalement20 %
Oui un peu28 %
Non pas du tout29 %
Je ne sais pas23 %

Une crise sanitaire créatrice d’emploi  

Malgré tout, 59 % des Français espèrent que la crise sanitaire va permettre la création de nouveaux emplois, dans de nombreux secteurs comme l’e-commerce, la logistique, les transports, etc. Dans le détail, 35 % y croient totalement et 24 % un peu. 18 % sont d’un avis contraire et 23 % ne se prononcent pas.

Selon vous, la crise sanitaire va-t-elle permettre de créer de nouveaux emplois (logistique, transport, e-commerce, etc.) ?
RéponsesPourcentages
Oui totalement35 %
Oui un peu24 %
Non pas du tout18 %
Je ne sais pas23 %

Le télétravail peut-il créer des emplois  

Les confinements auront forcé mais également permis aux Français de se mettre au télétravail. Cependant, cette forme d’activité professionnelle peut-elle générer de nouveaux emplois ? 26 % des personnes interrogées en sont totalement convaincues et 31 % un peu. En revanche, 25 % n’y croient pas et 18 % ne savent pas répondre à cette question.

Selon vous, le télétravail, même hors crise sanitaire, va-t-il permettre de créer de nouveaux emplois ?
RéponsesPourcentages
Oui totalement26 %
Oui un peu31 %
Non pas du tout25 %
Je ne sais pas18 %

Le changement : c’est en 2021  

Pour cette nouvelle année, 26 % des Français vont changer d’orientation professionnelle : c’est ce qui est prévu pour 11 % et espéré pour 15 % d’entre eux. 35 % ne vont rien changer à leur carrière et 39 % n’ont encore rien décidé à ce sujet.  

Allez-vous changer de job en 2021 ?
RéponsesPourcentages
Oui c’est prévu11 %
Oui je l’espère15 %
Non pas du tout35%
Je ne sais pas39 %

Un télétravail primordial

Une chose est claire, le télétravail va prendre une place très importante sur le marché de l’emploi. Pour 51 % des Français, pouvoir faire du home office dans leur prochain job sera primordial et assez important pour 35 %. Seulement 14 % considèrent comme accessoire le fait de travailler à la maison.

Le télétravail dans votre prochain job sera :
RéponsesPourcentages
Primordial51 %
Assez important35 %
Totalement accessoire14 %

Des Français… peu optimistes !

Cette nouvelle année ne se place pas sous le signe de l’euphorie. En effet, plus de 67 % des Français avouent ressentir un sentiment négatif pour 2021 : 39 % se déclarent négatifs et 28 % ultra négatifs. 15 % sont neutres et seulement 18 % voient cette nouvelle en rose (12 % sont positifs et 6 % ultra positifs).

Pour l’année 2021, vous êtes :
RéponsesPourcentages
Ultra positif(ve)6 %
Positif(ve)12 %
Neutre15 %
Négatif(ve)39 %
Ultra négatif(ve)28 %

QAPA en 4 chiffres :

  • +500 entreprises clientes,
  • +5.000 intérimaires salariés par QAPA en 2019
  • 74% des offres d’emploi reçoivent des profils disponibles en moins de 4 heures,
  • 20% des intérimaires sont recrutés en CDI après 3 mois de mission.
Avatar
Avatar

La Rédaction

La Rédaction de HR Voice s'engage à fournir un contenu d'information de qualité à destination des professionnels des Ressources Humaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.