Baromètre RH 2018: Le bien-être au travail s’immisce dans la sphère digitale

Réduction des risques psychosociaux, amélioration du climat collectif, augmentation de la motivation des équipes : le bien-être au travail est un enjeu majeur, plébiscité par les directions RH. Pour la 11ème édition du Baromètre RH, Bodet Software, éditeur de logiciels RH, en partenariat avec l’Université Catholique de l’Ouest, passe au crible le bien-être en entreprise et met en lumière sa composante digitale.

 

Le bien-être au travail : un paramètre qui prend de l’ampleur pour les directions RH

L’amélioration des conditions de travail – avec pour composante le bien-être au travail – est considérée comme l’une des deux priorités des DRH français interrogés en 2018. Cet enjeu, déjà souligné lors des précédentes éditions du Baromètre RH Bodet Software/UCO, est plébiscité par 53,2% des professionnels RH, à égalité avec le développement de l’employabilité (53,7%).

L’enquête menée auprès de responsables de la fonction RH en France interroge 3 composantes de l’expérience employé, sous l’angle du bien-être au travail : la culture d’entreprise, l’espace de travail et l’organisation du travail.

Concernant la culture d’entreprise, les politiques menées en interne pour favoriser le bien-être en entreprise s’orientent autour des notions d’appartenance au collectif (pour 51,5% d’entre elles) et de sens donné au travail (47,1%). Concrètement, 48,5% des entreprises ont mis en place des repas de service ou des événements festifs, et respectivement 15% ont instauré des évènements ludiques, sportifs, ou de bien-être, en vue de susciter le sentiment d’appartenance. À l’inverse, les entreprises apparaissent plus en retard dans les mesures visant à entretenir le sens donné au travail : 43,7% des professionnels interrogés n’ont pas mis en place d’outils de valorisation des salariés (journal interne, employé du mois, …), et 42,2% déclarent ne pas avoir de système de recueil d’avis qui permettrait aux salariés de s’impliquer dans les projets de l’entreprise (boîte à idées, sondage en ligne, …).

Au sujet de l’espace de travail, 53,9% des professionnels RH déclarent avoir procédé à un aménagement des locaux/bureaux, dans un souci d’amélioration des conditions de travail. Composante de l’espace de travail virtuel, la messagerie instantanée est une pratique de plus en plus plébiscitée ; un professionnel sur deux est favorable à la mise en place d’une messagerie instantanée, 29,9% d’entre eux en possèdent déjà une.

Concernant l’organisation du travail, 59,2% des entreprises ont opté pour un système de flexibilité d’horaires, avec un planning très ajustable et un suivi prévisionnel des compteurs (heures supplémentaires, heures de récupération, …). En revanche, le télétravail demeure minoritaire (35% des répondants) et encore réservé aux entreprises de plus de 3 000 salariés. De même, le planning collaboratif (échange d’horaires entre collègues) reste sous-utilisé, avec seulement 18% des entreprises ayant tenté l’expérience.

 

La digitalisation comme facilitateur

Interrogés sur les compétences incontournables du DRH de demain, les professionnels citent la transformation digitale et l’ouverture aux nouvelles technologies seulement en 3 ème position (11,8%), après la sensibilité aux nouveaux enjeux sociétaux (33%) et la capacité à avoir une vision stratégique de l’entreprise (32,5%). Pourtant, l’évolution rapide des solutions digitales au cours des dernières années a abouti au développement d’outils nouveaux, au service des différentes composantes du bien-être en entreprise.

« Les préoccupations autour du bien-être des salariés font aujourd’hui partie du quotidien de la fonction RH, qui met en place de nombreuses actions en entreprise. Les résultats de ce baromètre démontrent cependant des difficultés à implémenter certains aspects dans leurs usages quotidiens. Si la volonté d’avoir plus largement recours aux outils digitaux pour accompagner l’évolution de leurs pratiques est bien présente, les outils digitaux restent encore trop peu utilisés malgré le rôle qu’ils peuvent jouer demain dans l’amélioration du bien-être perçu par le salarié en entreprise », conclut Emilie Dion, Chef de produit RH chez Bodet Software.

 

* Le Baromètre RH 2018 repose sur les résultats d’une enquête en ligne réalisée en France entre novembre 2017 et janvier 2018 auprès de 206 DRH et chefs d’entreprise

 

À propos de Bodet Software

Bodet Software, filiale du groupe Bodet, est éditeur et intégrateur de solutions informatiques dans 3 domaines : – Les solutions de Gestion des Temps – La gestion des Ressources Humaines – Les solutions de sécurité et contrôle d’accès aux bâtiments Certifié ISO 9001 et ISO 14001, Bodet Software est reconnu pour la qualité de ses produits et de ses prestations. Les progiciels et les matériels Bodet sont conçus et fabriqués en France. Bodet Software emploie 330 personnes en France et a réalisé un chiffre d’affaires de 41.3 millions d’euros en 2017.

La Rédaction

La Rédaction

HR Voice, un Webzine RH dédié à ceux qui veulent comprendre, débattre, répandre, entendre et faire entendre !
L’ambition de HR VOICE est de faire l’actualité RH en ayant comme leitmotiv une ligne éditoriale exigeante et innovante.
www.hr-voice.com
La Rédaction
La Rédaction

La Rédaction

HR Voice, un Webzine RH dédié à ceux qui veulent comprendre, débattre, répandre, entendre et faire entendre ! L’ambition de HR VOICE est de faire l’actualité RH en ayant comme leitmotiv une ligne éditoriale exigeante et innovante. www.hr-voice.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *