Avec une hausse de 10,5 % de son chiffre d’affaires en 2017, le marché du conseil prévoit de recruter 11 500 personnes en 2018

Consult’in France, représentant de la filière française du conseil en stratégie et management, revient, dans le cadre de son étude annuelle, sur le marché du conseil français en 2017 et décrypte les premières tendances pour 2018*. Parmi les grands enseignements de cette nouvelle édition :

  • Avec une croissance à 2 chiffres en 2017 et une croissance prévisionnelle équivalente en 2018, le secteur du conseil français confirme sa bonne santé. Pour la seconde année consécutive, la croissance française est même supérieure à celle de l’Allemagne (8,5 % en 2017).
  • Cette prospérité du marché est, comme l’an dernier, portée par l’élan du digital, qui représente près de 30 % des missions réalisées par les cabinets en 2017. L’innovation du parcours client, la modernisation de l’action publique, les enjeux de cyber sécurité, la mise en oeuvre du RGPD sont au coeur de l’accompagnement des cabinets.
  • Dans ce contexte, la principale préoccupation des cabinets est de se doter des moyens nécessaires pour accompagner cette croissance. Les effectifs ont progressé de 10 % en 2017 soit 3 500 nouveaux postes créés et, en 2018, la profession prévoit de recruter 11 500 personnes. La filière renforce ainsi son rôle de créateur d’emplois de premier plan sur le marché français.

 

5ème année de croissance : l’embellie du secteur du conseil français se confirme

La phase de croissance du marché, amorcée en 2013, s’amplifie avec un chiffre d’affaires à hauteur de 6,5 milliards d’euros en 2017, soit une croissance de 10,5 %, dont environ 2 % attribuables à des opérations de croissance externe. Pour la deuxième année consécutive, la France affiche un taux de croissance supérieur à celui de l’Allemagne (+8,5 % en 2017). 2018 devrait voir cette tendance se confirmer, avec un taux de croissance prévisionnel d’au moins 10 %.

Le marché du conseil est entré dans une période de croissance durable, toujours portée par la vague du digital. En 2017, les missions à forte composante digitale représentent près de 30% de l’ensemble de l’activité des cabinets, toutes spécialités confondues. Chez les grands cabinets et les Majors, qui ont, les premiers, investi le numérique, elles représentent 1/3 de l’activité. Les problématiques d’innovation du parcours client, de modernisation de l’action publique, de cyber sécurité, ou même de mise en oeuvre du RGPD sont au coeur des préoccupations des clients.

En parallèle, on observe une nette progression de la Direction Digitale (CDO) parmi les fonctions faisant appel aux cabinets de conseil : celle-ci représente désormais près de 10 % du marché alors qu’elle était absente des statistiques il y a 2 ans.

Parmi les autres tendances : les principaux moteurs de la croissance sont à rechercher du côté des services financiers (+ de 30 %), de la distribution, de l’industrie, de la défense, de l’automobile, des utilities, des transports et du private equity. Par ailleurs, près d’un tiers des missions sont à  dominante internationale.

 

Se donner les moyens humains de conforter cette croissance : le grand défi des cabinets

Les effectifs ont progressé de 10 % en 2017, soit 3 500 nouveaux postes créés par le secteur du conseil. En 2018, la profession prévoit de recruter 11 500 personnes, dont 7 300 renouvellements et 4 200 créations de postes, réparties entre jeunes diplômés pour près de 40 % (4 500 postes) et profils intermédiaires ou expérimentés pour un peu plus de 60 % (7 000 postes).

Si les cabinets considèrent ne pas avoir de difficulté à recruter des jeunes diplômés, il n’en est pas de même pour les consultants seniors : des profils recherchés. Le taux moyen d’occupation, toute fonction confondue, est de l’ordre de 70 %.

Dans ce contexte, les cabinets diversifient les profils en recrutant des professionnels venus d’autres secteurs qui sont en revanche plus difficiles à attirer et à fidéliser. Ces difficultés se traduisent par une tension sur les salaires, les rémunérations de base progressant en moyenne de 6 % pour l’ensemble des fonctions en 2017.

 

Des acteurs qui se regroupent pour conforter leur indépendance

Au-delà du recrutement, le mouvement de concentration de la profession, identifié depuis quelques années, se poursuit en 2017. Les regroupements continuent notamment chez les acteurs de taille intermédiaire qui souhaitent rester indépendants mais qui doivent investir pour être en phase avec la vague du numérique. Ce mouvement implique un nombre important de changements de seuil dans l’échantillon de l’étude : ce ne sont pas moins de 14 cabinets qui ont changé de segment de taille en 2017.

 « Le marché du conseil poursuit sa très forte croissance. Pour la deuxième année consécutive, la croissance du secteur est supérieure à celle de l’Allemagne, ce qui est inédit. Plus que jamais, les cabinets de conseil ont une carte à jouer dans le paysage économique français et international, à  la fois en tant que fleuron de la croissance française, mais également en tant qu’acteurs clés dans l’accompagnement de la compétitivité des entreprises hexagonales. Pour cela, le secteur du conseil doit attirer les talents et faire évoluer les compétences, notamment sur le terrain du digital », conclut Rémi Legrand, Président de Consult’in France.

 

À propos de Consult’in France

Consult’in France est l’instance représentative de la filière du conseil en stratégie et en management, regroupant 83 cabinets, soit 60 % du marché. Consult’in France rassemble des sociétés très diversifiées, tant par leur taille que par leur domaine d’expertise, qui interviennent apures des entreprises du secteur privé et public.

Consult’in France fait partie de la Fédération SYNTEC qui rassemble et représente les métiers de l’« intelligence productive ».

 

La Rédaction

La Rédaction

HR Voice, un Webzine RH dédié à ceux qui veulent comprendre, débattre, répandre, entendre et faire entendre !
L’ambition de HR VOICE est de faire l’actualité RH en ayant comme leitmotiv une ligne éditoriale exigeante et innovante.
www.hr-voice.com
La Rédaction
La Rédaction

La Rédaction

HR Voice, un Webzine RH dédié à ceux qui veulent comprendre, débattre, répandre, entendre et faire entendre ! L’ambition de HR VOICE est de faire l’actualité RH en ayant comme leitmotiv une ligne éditoriale exigeante et innovante. www.hr-voice.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *