Salaires 2018, ceux qui augmentent… et les autres

A l’heure où la transformation digitale se poursuit et impacte tous les secteurs, des enjeux tels que l’expérience candidat et la fidélisation des talents prennent de plus en plus d’importance. Les entreprises souhaitent recruter des candidats ayant un fort niveau d’expertise, ce qui entraîne une augmentation des prétentions salariales. Dans ce contexte, où en est-on en matière de rémunération ? Quels sont les professions qui ont vu leur salaire augmenter en 2018 ?

 

De nettes augmentation dans le digital

La tendance est clairement à la hausse dans le secteur du numérique. Comme l’indique l’étude de rémunération 2018 Michael Page, « la nécessité d’intégrer une stratégie digitale à son développement est aujourd’hui une évidence pour exister sur un marché ». Quelles sont les professions impactées ?

  • Le métier de SEO Manager, qui consiste à optimiser le référencement des sites web, enregistre la plus forte hausse avec une augmentation de 27% (expérience comprise entre cinq et dix ans).
  • Le métier de Data Scientist joue un rôle déterminant dans le Big Data en matière de gestion et d’analyse des données : il pourrait voir sa rémunération augmenter de 22%, et ce dès le début de carrière.
  • Le métier de Head of Social Media est lui aussi incontournable pour définir la stratégie d’une marque sur les plateformes sociales. Les salaires augmenteront de 17% en 2018 (pour une expérience comprise entre trois et cinq ans).

De nombreuses autres professions du digital voient leur rémunération augmenter de façon conséquente : Program Manager (21% et 10% après dix ans d’expérience), Chief Digital Officer (10%), Directeur e-commerce (11%), Traffic Manager (10%) ou encore chef de produit (9%).

 

Entre stagnation et augmentation pour la finance et la comptabilité

La rémunération reste stable pour de nombreux métiers tels que Trésorier, Cash Manager ou encore Responsable Fusions Acquisitions.

De nettes augmentations sont tout de même à prévoir : les professions impactées sont celles de Comptable Fournisseurs (+8% pour une expérience comprise entre deux et cinq ans), Directeur Comptable (+8% pour une expérience supérieure à dix ans), de Responsable de l’Audit Interne (+8% pour une expérience supérieure à dix ans) ou encore d’Aide Comptable (+6% en début de carrière).

 

Des salaires stables pour les métiers des systèmes d’information

De façon globale, on note de faibles augmentations pour tous les métiers liés aux systèmes d’information. Les hausses les plus notables concernent les professions d’Intégrateur HTML (4% en début de carrière), d’Architecte Logiciel (3%), d’ingénieur développement mobile Android ou iOS (3%) ou encore de Directeur de Projets (3%).

 

Entre stagnation et baisse pour les ressources humaines et l’assistanat

Plusieurs secteurs voient leurs salaires stagner ou diminuer. Parmi eux se trouvent :

  • Les ressources humaines qui ne subissent pas d’évolution significative, et plus précisément les métiers de Responsable des Ressources Humaines (-1%), de Responsable de Développement (-1 %) ou encore de Responsable Rémunérations et Avantages Sociaux (+1%).
  • L’assistanat spécialisé : des baisses sont enregistrées pour les métiers d’Assistant(e) Commercial(e) (-6% entre trois et cinq ans d’expérience), d’Assistant(e) secrétaire polyvalent(e) (-7% pour une expérience supérieure à sept ans) ou encore de Chargé(e) de clientèle (-4% pour une expérience supérieure à sept ans).

 

Romain Giry
Suivez moi

Romain Giry

Journaliste de formation, je me suis progressivement spécialisé dans les domaines RH, marque employeur, formation et éducation.
Romain Giry
Suivez moi
Romain Giry

Romain Giry

Journaliste de formation, je me suis progressivement spécialisé dans les domaines RH, marque employeur, formation et éducation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *