Le congé paternité en Europe

Depuis le début du Mandat Macron, le sujet du congé paternité revient régulièrement sur la table. En novembre 2017, le magazine féministe « Causette » avait lancé une pétition largement suivie afin de réclamer un allongement et une meilleure indemnisation du congé paternité. En janvier 2018, la secrétaire d’Etat à l’égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa avait annoncé qu’un rapport avait été commandé afin d’améliorer la condition des pères lors d’une naissance. Et chez nos voisins européens, qu’en est-il alors ?

 

Des disparités importantes sur le vieux continent

C’est un fait, les congés paternité en Europe sont particulièrement distincts selon les pays. Au sommet de la pyramide des pays les plus généreux la Scandinavie, les pays baltes et le Danemark règnent en maitre. En Norvège par exemple, les jeunes parents ont le choix. Leur congé parental peut se comptabiliser sur une durée de 46 semaines indemnisée à hauteur de 100% ou sur 56 semaines à 80%. Soit dix semaines obligatoires pour chacun des parents et le reste à partager de façon flexible. Pas de doute, les norvégiens sont les champions pour allier carrière et vie privée.  Son voisin la Suède n’en demeure pas moins très généreux avec ses jeunes parents. Son congé parental est composé de 12 mois à partager entre les deux parents dont deux mois obligatoires pour chacun.

Une étude publiée en 2015 par le parlement européen témoignait de l’absence de congé paternité rémunéré. C’est notamment le cas en Allemagne dont la loi en matière de congé parental ne prévoit aucune disposition pour les pères de famille. Il en est de même en Slovaquie et en République tchèque. Pour le reste des pays européens, la durée reste très hétérogène. Les papas slovènes bénéficient de 64 jours de congés paternité contre 15 jours pour les espagnols et seulement 2 jours pour les Hollandais.

 

Différentes mesures incitatives pour revoir le droit à la paternité

Ces dernières années, un grand nombre de pays a tenté de réviser le congé parental afin d’accorder une place plus grande aux pères de famille. Ainsi, plus les hommes s’engagent dans la famille, plus celle-ci est soutenue financièrement. Par exemple en Allemagne, depuis 2007, si un homme prend au moins deux mois de congé parental, sa fiche de paie annuelle se voit rallonger de deux mois supplémentaires…agréable… Ce même type de dispositif fut également introduit en Italie ou encore en Autriche qui n’a pas hésité à trancher dans le vif. Le congé parental de 24 mois n’est payé que 18 mois si seule la mère le prend ! La Grande-Bretagne et le Portugal sont les pays les plus réfractaires sur la question. Un père de famille peut se voir accorder une partie du congé parental si la mère en fait la demande. Excepté en Suisse, tous les papas du vieux continent peuvent bénéficier sous diverses formes d’un congé parental.

En 2010, le Parlement européen avait souhaité uniformiser la législation en matière de congé paternité sur le vieux continent en votant pour 15 jours. Une proposition qui n’avait pas abouti.

 

Le congé paternité en France

Et chez nous alors ? Soyons clair, nous ne sommes pas à la traine sur la question et même plutôt dans la moyenne haute. Aujourd’hui, deux tiers des jeunes pères de famille profitent des 11 jours du congé paternité proposés par l’Etat indemnisés à hauteur de 84 euros par jour. En 2015, la réforme du congé parental a permis d’introduire une meilleure répartition de celui-ci entre les deux parents. Ce dernier est passé de six mois à un an pour le premier enfant, à condition que les deux parents en bénéficient. Malgré cette avancée, force est de constater que la réforme n’a pas eu les effets espérés, bien au contraire. En 2016, seul 4% des jeunes pères de famille français ont souhaité bénéficier de la répartition équitable du congé parental.

Même si les gouvernements européens ont agi sur la question, jusqu’à présent les mesures ne produisent pas forcément des résultats concrets. L’explication à cet « échec » est culturelle. Traditionnellement, les femmes ont toujours été dépositaire du congé parental, particulièrement sur le vieux continent. Même s’il y a volonté des gouvernements de réformer, encore faut-il changer les mentalités, ou faire un stage chez nos amis scandinaves…

La Rédaction

La Rédaction

HR Voice, un Webzine RH dédié à ceux qui veulent comprendre, débattre, répandre, entendre et faire entendre !
L’ambition de HR VOICE est de faire l’actualité RH en ayant comme leitmotiv une ligne éditoriale exigeante et innovante.
www.hr-voice.com
La Rédaction
La Rédaction

La Rédaction

HR Voice, un Webzine RH dédié à ceux qui veulent comprendre, débattre, répandre, entendre et faire entendre ! L’ambition de HR VOICE est de faire l’actualité RH en ayant comme leitmotiv une ligne éditoriale exigeante et innovante. www.hr-voice.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *