Dans quels cas le reclassement de salariés est nécessaire ?

A l’heure actuelle, la mobilité des salariés cadres s’est accrue. Ces derniers n’hésitent plus à quitter leur poste lorsque leur carrière stagne ou que leur travail ne répond plus à leurs attentes. Ils sont de plus en plus nombreux à envisager une nouvelle orientation professionnelle. Les employeurs se trouvent souvent démunis face à cette situation. Comment doivent-ils réagir en cas de mobilité de leur personnel ? Les petites et moyennes entreprises ne possèdent pas toujours un service de ressources humaines pour gérer le reclassement et le recrutement des salariés cadres. Un expert RH peut intervenir de façon ponctuelle ou régulière pour seconder le chef d’entreprise dans les mesures d’outplacement ou dans l’anticipation des besoins en recrutement. Cet spécialiste des ressources humaines représente un atout considérable dans la gestion des talents d’une entreprise. 

Quelles sont les raisons qui poussent les salariés à quitter leur poste ?

Le contexte économique est favorable à l’embauche des cadres avec un très faible taux de chômage dans cette catégorie professionnelle. Ils sont plus de 20 000 à quitter leur poste chaque année.(1) Les chefs d’entreprise doivent se préparer à gérer la mobilité de leurs effectifs et à anticiper leurs besoins en recrutement. 

Le changement de poste des salariés cadres s’explique par le besoin :

  • d’être en accord avec leurs aspirations profondes
  • de retrouver de la motivation en sortant de la routine
  • d’échapper au surmenage et à la surcharge de travail
  • de changer de voie ou de secteur d’activité
  • de devenir indépendant en créant une entreprise ou en travaillant en freelance
  • d’avoir plus d’avantages et/ou d’augmenter leur rémunération
  • de trouver un meilleur équilibre entre leur vie personnelle et leur vie professionnelle
  • de changer leurs habitudes de vie, d’avoir plus de souplesse dans leur organisation professionnelle
  • de découvrir de nouveaux horizons en quittant une ambiance de travail pesante
  • d’adopter de nouvelles méthodes de travail
  • de valider des compétences dans une nouvelle entreprise (2)

Comment reclasser ou retenir les talents d’une entreprise ?

Dans un monde professionnel en profonde mutation, le rôle de l’encadrement est primordial. Les employeurs doivent anticiper la mobilité de leurs collaborateurs afin de ne pas laisser partir les meilleurs talents. Un entretien professionnel peut être intéressant pour connaître les motivations de ses salariés. Il n’est cependant pas suffisant pour résoudre l’ensemble des problèmes de ressources humaines, de recrutement, d’outplacement, de formation, de reconversion ou de création d’entreprise.

Lorsqu’un licenciement économique est envisagé, une mesure de reclassement professionnel doit être envisagée par l’employeur. Au sein d’une entreprise de moins 1 000 salariés, le dirigeant doit proposer un contrat de sécurisation professionnelle (CSP) aux salariés concernés par le licenciement. Dans une entreprise dépassant le nombre de 1 000 salariés, c’est le congé de reclassement qui s’applique et qui est ouvert aux salariés concernés. (3)

Dans tous ces cas, l’employeur doit respecter des obligations légales. Ces dernières peuvent représenter un surcroît de travail à sa charge. En faisant appel à un expert dans le domaine des ressources humaines, le dirigeant va bénéficier d’une aide extérieure dans l’outplacement et d’une expertise dans la gestion des talents et la définition de postes motivants pour les salariés.

Sources :

(1) : www.lefigaro.fr/decideurs/emploi/2019/01/24/33009-20190124ARTFIG00193-emploi-les-cadres-ont-toujours-le-vent-en-poupe.php 

(2) : https://www.reinventersontravail.com/raisons-reconversion-professionnelle/ 

(3) : https://www.journaldunet.fr/management/guide-du-management/1200951-le-reclassement-les-obligations-de-l-employeur/ 

Carine Curtet

Fondatrice chez Pistache Conseil
Carine Curtet est fondatrice de Pistache Conseil, un cabinet de conseil RH pour les entreprises, les salariés et les demandeurs d’emploi. Diplômée du MBA de Mc Gill University au Canada, elle a 20 ans d’expérience dans le domaine des ressources humaines: conseil, coaching, recrutement, reclassement et gestion de carrière.
Carine Curtet
Carine Curtet

Carine Curtet

Carine Curtet est fondatrice de Pistache Conseil, un cabinet de conseil RH pour les entreprises, les salariés et les demandeurs d’emploi. Diplômée du MBA de Mc Gill University au Canada, elle a 20 ans d’expérience dans le domaine des ressources humaines: conseil, coaching, recrutement, reclassement et gestion de carrière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *