6 incontournables pour trouver son responsable de la cybersécurité

Les métiers de la cybersécurité ont le vent en poupe. Selon le Center for Cyber Safety and Education et l’International information Systems Security Certification Consortium, 1,8 million de salariés qualifiés en cybersécurité devraient manquer dans le monde d’ici 2022. En effe,t quand 70 % des entreprises souhaitent recruter dans ce domaine, la majorité peine à recruter. Il est temps de se distinguer.

1- Ne pas tout confondre. La cybersécurité est un vaste domaine… Et il faut bien cibler le besoin de son entreprise. Pour quoi a-t-on besoin d’un responsable de la sécurité informatique ? Pour évaluer les risques et le réseau de l’entreprise ? Pour manager une équipe déjà en place ? Pour œuvrer seul à ce poste ? Pour mettre en place quelques pare-feu et autres anti-virus ? En fonction des besoins, il faudra privilégier plutôt un ingénieur réseau, un profil plus managerial ou une personne à l’aise avec l’informatique mais sachant expliquer clairement les risques pour que la direction puisse prendre les bonnes décisions.

2- Ne pas se focaliser sur un seul critère (études, jeunesse ou expérience). Après tout, ce secteur sous-emploie les femmes et les profils atypiques… Qui peuvent pourtant s’avérer très intéressants.

3- Organiser un « hackathon »… C’est la solution relevée par le cabinet de recrutement Michael Page. L’entreprise qui recherche son responsable en cybersécurité propose aux amateurs d’informatique un « jeu » autour de la thématique qui l’intéresse (inventer un système de sécurité, travailler en équipe pour déjouer une attaque…). Cela peut permettre de repérer des talents qui ne sont pas issus d’une formation bien identifiée cybersécurité.

4- Payer correctement. Même si l’on a pas encore suffisamment de données pour indiquer un salaire moyen, il faut savoir qu’un débutant en cyber sécurité est souvent plus payé qu’un développeur classique.

5- Identifier les talents en interne. Vu la pénurie de profils pour ces postes, il faut peut-être mieux regarder dans ses propres services si un employé n’aurait pas la fibre idéale pour occuper le poste… surtout qu’il connait déjà l’entreprise, ses forces et ses faiblesses.

6- Se tourner vers les cabinets de recrutement spécialisés dans le domaine des technologies. Ils pourront aider les DRH a bien cibler leurs besoins, à établir le bon profil et à piocher dans leur vivier (s’il n’est pas complètement à sec).

La Rédaction

HR Voice, un Webzine RH dédié à ceux qui veulent comprendre, débattre, répandre, entendre et faire entendre !
L’ambition de HR VOICE est de faire l’actualité RH en ayant comme leitmotiv une ligne éditoriale exigeante et innovante.
www.hr-voice.com
La Rédaction
La Rédaction

La Rédaction

HR Voice, un Webzine RH dédié à ceux qui veulent comprendre, débattre, répandre, entendre et faire entendre ! L’ambition de HR VOICE est de faire l’actualité RH en ayant comme leitmotiv une ligne éditoriale exigeante et innovante. www.hr-voice.com