La qualité de vie au travail : comment la créer, comment la construire ?

La qualité de vie au travail est une chose plus qu’importante car il s’agit en réalité de la construire tant au niveau personnel qu’au niveau professionnel et c’est là surtout qu’intervient le rôle des managers. Ils doivent surtout jouer un rôle essentiel lorsqu’une recherche de qualité de vie au travail est demandée et lorsqu’on cherche clairement à l’améliorer.

Qu’il s’agisse de très grandes entreprises ou bien de PME et TPE, l’expérimentation peut se faire dans tous les cas et cela à tous les niveaux. C’est à ce moment-là que la qualité de vie au travail prend forme. Des dispositifs efficaces qui reposent souvent sur des idées simples et surtout sur une implication de la part des collaborateurs (Direction, managers, employés) peuvent être très bien accueillis.

 

La mise en place d’une QVT efficace

Un des premiers buts qui se veut essentiel est tout d’abord d’affronter le retournement de la conjoncture et les adaptations qui s’imposent aujourd’hui dans notre société économique et sociale. Il s’agit donc d’un pari pour de nombreuses sociétés qui pour certaines voient malheureusement leur business diminuer tout en menant des changements importants ce qui n’est pas toujours très bien vécu. En accordant une place peut-être plus importante aux managers et en leur accordant une place prépondérante, il pourrait s’agir d’une démarche particulièrement efficace pour créer une réelle qualité de vie au travail.

Intéressons-nous à un cas pratique. Il s’agit tout d’abord de recenser et d’obtenir un panel représentatif de l’effectif. Le but est de réaliser tout d’abord un état des lieux des différentes équipes destiné au service RH. L’objectif étant de leur demander, de les aider à s’exprimer et de les pousser à se confier sur leurs attentes concrètes vis-à-vis de la qualité de vie dans leur travail. Les réponses sont souvent sans équivoques : un réel travail de délégation, d’écoute, de reconnaissance des résultats et surtout des efforts, du soutien, de l’entraide pour trouver des solutions, de la motivation, du travail d’équipe, de l’encouragement…

Dans un premier temps il est de mise de faire en sorte que les employés se livrent de façon plus conséquente, qu’il se sentent libre de parler, de se confier et de délier les langues en étant vrai, franc et sincère mais le but aussi est de faire preuve de préservation. Il ne s’agit pas d’ouvrir les valves sans mesurer les conséquences, mais de toujours faire en sorte que chacun et chacune des parties se respectent et se comprennent. Il faut éviter à tout prix que les managers se sentent mis en cause. Au départ, l’enjeu est souvent d’éviter que qui que ce soit se sentent attaqués, agressés, pointé du doigt ou bien remis en cause par rapport aux demandes confiées ou divulguées. La question principale est souvent globalisante et est de l’ordre de l’introspection et de l’empathie. Il s’agit de se mettre dans la peau des collaborateurs et de se poser une question belle et bien simple : qu’aimeriez-vous que l’on fasse pour vous ? Le fait de pousser à s’ouvrir et à se confier de cette façon suscite souvent l’adhésion de tous : chacun a envie de s’exprimer, de parler de son point de vue et de ce qu’il ressent, d’être reconnu et de se faire entendre.

 

Le bien-être au travail reste différent d’un individu à un autre

On se rend compte à ce moment-là qu’il existe différentes typologies de situations qui varient les unes des autres, si certaines demeurent délicates d’autres seront totalement banales et acceptées. Cependant, il faut alors réfléchir à la façon de les aborder d’une manière différente et plus percutante.

Il s’agit en fait de situations clairement quotidiennes où chacun des collaborateurs vit la chose à sa façon. Le but est en fait de se comprendre et de surtout communiquer, de partager et de toujours se projeter sans aucune barrière car, il s’agit en effet d’un débat qui pourrait s’alimenter de façon infinie. Les bonnes pratiques du management sont donc déjà existantes, ne reste plus qu’à bien les appliquer dans des mesures efficaces et dans un esprit de pure collaboration. Il est donc très important et essentiel de communiquer avec son équipe, de conduire un entretien individuel, de recadrer et de détecter les leviers de motivation de chacun… Après ce constat on se rend souvent compte que chacune des parties se montre dévouée et ouverte d’esprit et que chacun prend ainsi conscience de lui-même, mais aussi des autres et de la particularité de chacun. Les managers ainsi que l’ensemble des collaborateurs peuvent ainsi se rendre compte que leurs pratiques sont parfois différentes entre chacun voire beaucoup trop différente entre elles manquant de façon notable de cohérence : élément essentiel à la bonne entente et à la qualité de vie au travail.

La Rédaction

La Rédaction

HR Voice, un Webzine RH dédié à ceux qui veulent comprendre, débattre, répandre, entendre et faire entendre !
L’ambition de HR VOICE est de faire l’actualité RH en ayant comme leitmotiv une ligne éditoriale exigeante et innovante.
www.hr-voice.com
La Rédaction
La Rédaction

La Rédaction

HR Voice, un Webzine RH dédié à ceux qui veulent comprendre, débattre, répandre, entendre et faire entendre ! L’ambition de HR VOICE est de faire l’actualité RH en ayant comme leitmotiv une ligne éditoriale exigeante et innovante. www.hr-voice.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *