Digital Detox : comment mettre en place des usages numériques plus équilibrés ?

La Startup RH de la semaine by le LAB RH

En moyenne, un cadre Français est interrompu toutes les 7 minutes dans son travail par le numérique (1) et il lui faut jusqu’à 25 minutes pour se reconcentrer après une interruption (2).

Toute ressemblance avec des faits réels ne serait que pure et fortuite coïncidence…

9h45 lundi matin : Sophie, directrice de la Communication, expose le plan de communication 2018 au CODIR. Les 6 paires d’yeux des membres du CODIR sont tournées vers leurs écrans d’ordinateurs ou de tablettes. Certains prennent des notes sur ce que dit Sophie, d’autres consultent leurs mails, surfent sur le réseau social interne ou … réservent leurs prochaines vacances !

10h35 : vous passez prendre un café avec Sylvie et Alexandre. « Le weekend a été bon ? ». Ils s’interrogent, se répondent mais ne se regardent pas car dans le même temps, leurs yeux sont rivés sur leur smartphone pour envoyer un SMS ou répondre à un message de leur fils sur WhatsApp.

11h45 : vous vous demandez si Antoine déjeune à la cantine ce midi. Antoine est responsable du service relation clients. Cette équipe occupe un open space 3 bureaux à côté du votre. Et pourtant… vous ne vous levez pas et préférez envoyer un mail à Antoine : « Tu déj là ce midi ? » S’en suivent 6 mails pour caler l’heure exacte et savoir si vous proposez à Sophie de se joindre à vous.

Ces situations, vous les vivez tous les jours. Les écrans ont envahi nos vies (au bureau comme à la maison d’ailleurs), la nomophobie (phobie liée à la peur excessive d’être séparé de son téléphone mobile) apparaît et l’on se questionne aujourd’hui tous sur les moyens de maîtriser nos usages numériques.

En entreprise, chaque collaborateur reçoit en moyenne 88 mails et en envoie 34 par jour (3). Selon certains chercheurs, la seule gestion des mails représenterait jusqu’à 30% de la journée des salariés (4).

 

Chez Into The Tribe, nous sommes convaincus que ce n’est pas une fatalité.

Chacun de nous peut retrouver une utilisation raisonnée de ses outils digitaux et remettre l’Humain au cœur de nos relations.

Into the tribe, spécialiste de la Digital Detox en Europe apporte des solutions concrètes à l’hyperconnexion : formations et séminaires déconnectés.

Nous accompagnons aujourd’hui les entreprises dans la sensibilisation aux méfaits de l’hyperconnexion et l’application du droit à la déconnexion. Nous proposons des formations afin de sensibiliser les équipes aux risques psycho-sociaux liés à l’hyperconnexion. Nous vous donnons les outils et techniques pour mettre en place des usages raisonnés des outils numériques. Nous aidons également les managers à mettre en place de nouvelles pratiques et à accompagner leurs équipes.

En complément des formations, nous organisons des séminaires Digital Detox. Au début du séjour, nous installons une application qui bloque toutes les fonctionnalités du smartphone sauf les appels et organisons entre autre, des activités de team building.

Les participants sont unanimes : « Excellent moment et surtout grosse prise de conscience sur l’hyperconnexion ! », « Laisser son portable dans la valise, ça fait du bien aussi », « La digital detox, c’est à essayer, même pour ceux qui ne se sentent pas dépendants »

Et si vous aussi, vous tentiez l’expérience Digital Detox ?

Grâce à nos solutions, vous allez adopter un usage raisonné des outils numériques.

Et retrouver le plaisir d’écouter attentivement Sophie qui présente son plan de com’.

Reprendre le réflexe de vous lever pour proposer à Antoine de déjeuner avec Sophie à la cantine.

Et vous intéresser, sincèrement, au weekend de Sylvie et Alexandre.

 

(1) Etude de Roambi et Zebaz – 2013
(2) Professeur Gloria Mark dans Research – 2013
(3) Lu dans le magazine NEON – 2016
(4) Documentaire Arté “Hyperconnectés : le cerveau en surcharge” – 2016).

Vincent Dupin

Vincent Dupin

Fondateur chez Into the Tribe
Le projet est porté par Vincent Dupin (29 ans), diplômé de l’ESC Bordeaux (Kedge Business School). Vincent entreprend pendant plus d’un an des “road trips” en Europe et en Asie. C’est au cours de cette expérience qu’il décide de faire de sa passion pour le voyage, son métier. Profondément convaincu que nous vivons dans un monde saturé par la technologie, c’est tout naturellement que l’idée de lancer une agence de voyage 100% “digital detox” lui est venue. “ Je crois en la déconnexion digitale. Pour moi, c’est un remède efficace à l’hyper-connexion d’aujourd’hui, une voie permettant de rétablir de vraies relations humaines !”
Vincent Dupin

Les derniers articles par Vincent Dupin (tout voir)

Vincent Dupin

Vincent Dupin

Le projet est porté par Vincent Dupin (29 ans), diplômé de l’ESC Bordeaux (Kedge Business School). Vincent entreprend pendant plus d’un an des “road trips” en Europe et en Asie. C’est au cours de cette expérience qu’il décide de faire de sa passion pour le voyage, son métier. Profondément convaincu que nous vivons dans un monde saturé par la technologie, c’est tout naturellement que l’idée de lancer une agence de voyage 100% “digital detox” lui est venue. “ Je crois en la déconnexion digitale. Pour moi, c’est un remède efficace à l’hyper-connexion d’aujourd’hui, une voie permettant de rétablir de vraies relations humaines !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *