4 questions à se poser pour un programme bien-être réussi

La Startup RH de la semaine by le LAB RH

Le capital santé des collaborateurs est devenu un enjeu stratégique pour les décideurs RH. Le lien entre capital santé de l’entreprise et résultats financiers est désormais évident : les 20% des salariés déclarant une maladie chronique sont 53 % plus nombreux à être absents que la moyenne des salariés !

Si 99% des employeurs affirment que la santé des employés est une priorité, seulement 44% mettent en place des mesures concrètes. La plupart des managers ne savent en effet pas comment s’y prendre ni par où commencer.

Alors, mesdames et messieurs les décideurs RH, sans plus attendre, voici 4 questions à se poser pour s’assurer de la réussite d’un programme bien-être en entreprise !

 

Par où commencer mon programme bien-être ?

Nous vous suggérons de démarrer par un diagnostic, une petite enquête que vous pouvez réaliser rapidement auprès de vos employés. Cela vous permettra de savoir s’ils sont prêts à participer à des ateliers, quels sont leurs domaines préférés, quel est leur niveau de bien-être…

Il s’agit d’écouter les collaborateurs pour qu’ils participent à la co-construction d’un plan d’actions qui soit effectivement aligné avec leurs besoins et leurs attentes. C’est la meilleure manière de commencer pour s’assurer d’un engagement sur le long terme.

C’est en ce sens que nous avons développé un bilan bien-être en ligne déployé en amont pour permettre au management de prendre le pouls du bien-être des salariés et ainsi proposer les activités les plus pertinentes.

 

Quelles activités proposer à mes employés ?

Les activités bien-être que vous proposez doivent être adaptées aux besoins de vos salariés et à leurs aspirations (et donc aux résultats de votre enquête si vous en avez fait une). On ne proposera pas les mêmes ateliers à une population de développeurs qu’à une équipe de jeunes communicantes.

Pensez à varier les activités dans le temps. Cela offre la possibilité aux employés de tester des activités différentes et inédites (méditation en pleine conscience, qi gong, boxe, développement personnel…). Vous toucherez ainsi plus de collaborateurs et renouvellerez leur intérêt. L’atelier de yoga traditionnel proposé depuis 3 ans, c’est bien mais c’est répétitif à la longue ! Soyez à l’écoute de l’innovation bien-être pour dénicher les nouvelles tendances et offrir de la nouveauté. Cela dynamisera votre programme.

 

Comment obtenir le meilleur taux d’engagement sur ce programme ?

Vous avez peur que le soufflet retombe après quelques mois et que le taux d’engagement baisse ? Le secret : la co-mmu-ni-ca-tion ! Les services RH et Communication doivent travailler main dans la main pour assurer la réussite d’un programme. Utilisez les outils digitaux pour diffuser le plus largement possible. Toute l’entreprise doit connaître vos initiatives !

Préparez des flyers, des affiches, des bannières que vous pourrez intégrer dans vos emails ou votre réseau social d’entreprise. Un simple rappel la veille des activités peut faire une grande différence sur le taux d’engagement. Trop souvent, nous constatons que les employés ne sont tout simplement pas au courant des actions mises en place.

 

Comment mesurer les résultats et l’efficacité de mes actions ?

S’il peut être difficile de chiffrer précisément le ROI d’un programme en termes de motivation ou de productivité, vous pouvez suivre les indicateurs RH que vous souhaitez améliorer (taux d’absentéisme, turnover, etc.) et étudier leur évolution au fil du programme.

Mesurez l’engagement des collaborateurs dans le programme (taux de participation aux activités, taux d’ouverture des newsletters bien-être, etc.), interrogez-les pour savoir s’ils sont satisfaits, si leur capital santé s’est effectivement amélioré.

C’est dans cet esprit que nous proposons de refaire le bilan bien-être initial à intervalles réguliers (mais pas trop non plus, c’est lassant) pour avoir des retours chiffrés, actionnables pour l’entreprise, déterminer si les résultats ont effectivement progressé et piloter votre politique bien-être de manière évolutive.

 

Si vous vous penchez en ce moment sur votre politique bien-être, nous pouvons vous aider. Avec GOALMAP, nous accompagnons déjà une dizaine de groupes dans la mise en place de programmes bien-être efficaces innovants, en mêlant activités en présentiel et coaching digital.

Damien Catani

Fondateur chez GOALMAP
Passionné de développement personnel, Damien Catani est le fondateur de GOALMAP, qu’il a créé après 12 ans en finance pour aider les entreprises à améliorer le capital santé des collaborateurs.
Damien Catani

Les derniers articles par Damien Catani (tout voir)

Damien Catani

Damien Catani

Passionné de développement personnel, Damien Catani est le fondateur de GOALMAP, qu’il a créé après 12 ans en finance pour aider les entreprises à améliorer le capital santé des collaborateurs.