Nos 10 conseils pour attirer des talents

En 2017, la guerre des talents va continuer à être féroce, très féroce. En cause : de nombreux profils rares ou pénuriques (particulièrement dans l’IT et le digital) ainsi que des nouvelles générations beaucoup plus mobiles et exigeantes que leurs aînés. Dès lors, comment faire pour attirer ces talents et… les conserver ? Décryptage avec Jean-Charles Campredon, responsable recrutement Groupe et Directeur de l’agence UK chez HR Path.

 

Formalisez une marque employeur

Penser une marque employeur, c’est identifier les valeurs de son entreprise et être capable de résumer l’ADN de son organisation en quelques mots. L’idée est de structurer l’ensemble de ses messages pour qu’ils soient suffisamment authentiques, transparents et engageants. Il n’est pas utile de dépenser des dizaines de milliers d’euros dans un audit employeur. Ce qui compte, c’est de « parler vrai ».

 

Créez du contenu RH et marque employeur

Vous avez votre identité RH ? Désormais, partagez-la ! Vous devez faire savoir votre savoir-faire. L’objectif ici est de communiquer sur ses métiers, ses parcours de carrière, ses dispositifs de formation, ses cas clients, ses perspectives d’évolution… Plus vous donnez d’informations, plus les candidats vont adhérer à votre promesse employeur et donc… déposer un CV.

 

Libérez la parole de vos collaborateurs

Vos messages peuvent être excellemment bien tournés, ils ne valent jamais les témoignages de vos collaborateurs. Pourquoi les candidats scrutent-ils tant Glassdoor ou les réseaux sociaux ? Tout simplement, ils veulent voir comment l’entreprise fonctionne de l’intérieur. C’est en quelque sorte un contrôle de référence inversé ! Plutôt que de subir des avis de salariés ou d’ex-salariés, organisez la prise de parole de vos ambassadeurs et incitez-les à partager leurs opinions sur des plateformes externes.

 

Capitalisez sur la satisfaction interne

Partons du principe que vous faites tout pour que vos salariés soient heureux et engagés. Et ça marche… Utilisez cette satisfaction interne comme une caisse de résonnance.

D’une part, vous pouvez vous faire référencer auprès de sociétés d’audit ou de classement des « entreprises où il fait bon travailler ». Ces indicateurs sont très rassurants pour les candidats.

D’autre part, incitez vos salariés heureux à devenir des coopteurs. La cooptation est un phénomène promis à un bel avenir. Pour assurer la réussite d’un tel système, il est essentiel de mettre en place une politique claire de cooptation en valorisant (financièrement et humainement) les salariés qui recommandent des profils intéressants.

 

Améliorez votre visibilité les réseaux sociaux

Selon votre secteur, vos métiers ou les profils ciblés, vous allez vous rendre sur un ou plusieurs réseau(x) social(aux). LinkedIn, Twitter, Facebook, Viadeo, Instagram… Utilisez ces médias pour créer de l’intérêt autour de votre marque employeur tout en réalisant de l’approche directe. Il est important de jouer le jeu : publiez régulièrement du contenu pour vous rapprocher des communautés qui vous intéressent, puis entretenez des échanges « métiers » avec les profils qui sortent du lot.

 

Ne négligez pas votre site carrière

Le site carrière est la vitrine employeur d’une entreprise. On y retrouve également les offres d’emploi ainsi que les formulaires de candidature. Cet espace doit impérativement être optimisé sous peine de créer d’emblée une mauvaise image employeur. Hélas, beaucoup trop d’entreprises négligent ce site carrière et se privent ainsi de candidatures de qualité. Un point à garder en tête : rester cohérent entre les promesses (valeurs, métiers, environnement de travail…) et les discours des RH en entretien d’embauche.

 

Internalisez le service recrutement

Les nouveaux enjeux d’attractivité des talents posent de vrais défis à l’entreprise. Et celle-ci réussira davantage à les relever en internalisant ses chargés de recrutement. Double bénéfice : votre ressource intégrée recrute les talents dont vous avez besoin et fait rayonner la marque employeur. En effet, qui de mieux qu’un collaborateur pour porter à l’externe le discours de l’entreprise ?

 

Adoptez les bonnes techniques de sourcing

Sur Internet, vous pouvez trouver des talents de différentes manières. Vous allez diffuser vos offres d’emploi sur votre site carrière, sur des sites d’emploi gratuits et sur des sites d’emploi payants. Vous pouvez surtout utiliser des outils qui vous facilitent la vie (tels que le multiposting). Sourcez également sur les réseaux sociaux : vous avez l’opportunité d’identifier facilement et souvent gratuitement, les talents sur LinkedIn, Doyoubuzz ou encore Indeed.

 

Gérez vos candidatures

Une personne qui ne convient pas aujourd’hui, conviendra peut-être demain. Gardez toujours cela en tête. Equipez-vous avec un logiciel de gestion des candidatures et constituez ainsi un vivier privilégié de profils que vous pourrez solliciter le moment venu. Même quand vous ne recrutez pas, continuez à enrichir ce vivier.

 

Soignez l’expérience candidat

Les talents issus des jeunes générations sont plutôt exigeants. Le jeu de séduction entre le candidat et l’entreprise ne doit pas être à sens unique : en effet, vous aussi devez prouver ce que vous apportez au candidat et lui donnez envie. En soignant votre expérience candidat, vous faites d’une pierre deux coups : vous augmentez les chances de recruter ce profil et vous améliorez votre réputation employeur.

 

Et un onzième petit conseil pour la route…

Utilisez les pré-interviews vidéos

Dernière petite astuce : ayez recours aux entretiens de pré-qualification en ligne. Cet entretien peut se dérouler en ligne mais le plus souvent en différé. Non seulement cela donne une image moderne de l’entreprise, mais c’est surtout un moyen d’évaluer davantage de candidats par rapport à un poste à pourvoir (et sans se bloquer deux jours d’entretien d’embauche en réel).

 

Romain Giry
Suivez moi

Romain Giry

Journaliste de formation, je me suis progressivement spécialisé dans les domaines RH, marque employeur, formation et éducation.
Romain Giry
Suivez moi
Romain Giry

Romain Giry

Journaliste de formation, je me suis progressivement spécialisé dans les domaines RH, marque employeur, formation et éducation.