Comment recruterons-nous ces prochaines années ?

Pour un nombre croissant de DRH, la formule classique CV et lettre de motivation a fait son temps. Face à l’évolution des besoins des entreprises comme des habitudes des candidats, les processus de recrutements évoluent rapidement. Nous ne sommes qu’au début de ce mouvement mais les tendances actuelles nous donnent un aperçu du recrutement du futur.

 

Vers la généralisation du personal branding

L’utilisation des réseaux sociaux pour la diffusion des offres d’emploi comme pour l’évaluation des candidats est d’ores et déjà considérée comme indispensable par 75% des DRH selon le cabinet Robert Half. Un chiffre qui devrait encore augmenter dans les prochaines années avec l’usage systématique de LinkedIn par les étudiants et les vues de Facebook sur le secteur du networking professionnel. Autrefois l’apanage des indépendants, le personal branding sur Internet devrait donc se généraliser comme en témoigne déjà l’explosion du nombre de sites CV et portfolio dans des métiers toujours plus divers.

 

Des moteurs de recherche spécialisés pour le profil les plus rares

Cette mise en scène de leurs compétences par les candidats peut faciliter la tâche des recruteurs mais il est également facile de se perdre sous cette avalanche d’informations. Un marché apparaît donc pour des intermédiaires proposant de traiter les données relatives aux parcours professionnels de chacun et de trouver par le biais d’algorithmes perfectionnés la recrue idéale pour chaque poste vacant. Ces moteurs de recherche spécialisés particulièrement précieux pour le recrutement des profils les plus rares permettent notamment d’évaluer la probabilité qu’un candidat soit prêt à quitter son poste actuel, un gain de temps considérable pour des recruteurs qui cherchent à gagner en efficacité.

 

L’uberisation des RH n’est pas pour tout de suite

Ces tendances pourraient nous pousser à prédire l’uberisation des métiers du recrutement : remplacés par des ingénieurs et autres data analysts, les chasseurs de tête et responsables des ressources humaines n’auraient plus de raison d’être. Mais ce n’est pas le cas : selon une étude réalisée en 2014 par Deloitte, on assiste au contraire à une hausse du nombre moyens d’entretiens précédant les embauches. Un paradoxe qui s’explique par l’évolution des critères de sélection. Si les compétences et les parcours professionnels sont désormais plus facilement accessibles, les recruteurs sont de plus en plus à la recherche de talents qui ne se retrouvent que rarement sur un CV. Esprit d’équipe, autonomie et capacité d’initiative figurent notamment en bonne place parmi les soft skills les plus recherchés. Face à une génération Y dont la productivité dépend directement de son intérêt pour le projet, l’entretien est aussi l’occasion d’évaluer l’adhésion du candidat aux valeurs de l’entreprise et son enthousiasme pour la mission proposée.

 

Recrutement en ligne : de la quantité à la qualité

Les postes pour lesquels il est nécessaire d’évaluer la personnalité du candidat autant que ses compétences sont donc de plus en plus nombreux, mais l’agenda du recruteur ne permet pas toujours de recevoir chacun d’eux en entretien. C’est pourquoi les formats de recrutement en ligne évoluent : les CV vidéos auparavant réservés à des métiers créatifs sont désormais utilisés pour le recrutement de commerciaux et de managers, des plates-formes numériques permettent de faire passer aux candidats des tests de personnalité et les offres diffusées en ligne demandent parfois de répondre à des questions sur le sens donné par le candidat à son travail. Si le recrutement en ligne a donc jusqu’ici été perçu comme un moyen de faire son choix parmi une grande quantité de profils, les stratégies de recrutement du futur devraient se concentrer sur la correspondance entre la personnalité du candidat et les attentes du recruteur. Les ressources humaines n’auront donc jamais été aussi attachées à l’humain.

Romain Giry
Suivez moi

Romain Giry

Journaliste de formation, je me suis progressivement spécialisé dans les domaines RH, marque employeur, formation et éducation.
Romain Giry
Suivez moi
Romain Giry

Romain Giry

Journaliste de formation, je me suis progressivement spécialisé dans les domaines RH, marque employeur, formation et éducation.